Accueil > Sécurité > Equifax condamné à payer 700 millions $ pour le Data Leak de 2017
equifax fuite données amende

Equifax condamné à payer 700 millions $ pour le Data Leak de 2017

Suite au Data Leak massif de 2017 qui a entraîné la fuite de données de plus de 150 millions de personnes, Equifax va devoir payer. L’entreprise américaine est condamnée à payer 700 millions de dollars.

En 2017, l’entreprise américaine Equifax était victime de l’une des plus larges fuites de données de l’histoire. Ce Data Leak a entraîné la fuite d’informations personnelles de près de 150 millions de personnes.

Parmi les données en fuite, on compte les numéros de sécurité sociale, les dates de naissance, adresses, numéros de permis de conduire, numéros de carte de crédit et parfois même données de passeports des clients de la firme. A l’époque, la société d’évaluation de cote de crédit avait mis plus de six semaines à détecter la cyberattaque dont elle était victime.

Deux ans après cette catastrophe, les Etats-Unis ont rendu leur verdict. Equifax a trouvé un terrain d’entente avec le CFPB (Consumer Financial Protection Bureau), la FTC (Federal Trade Commission), 48 Etats, le District of Colombia et Puerto Rico. L’entreprise va devoir verser 700 millions de dollars.

Equifax est accusé d’avoir mal protégé les données de ses clients

Selon Joe Simons, le président de la FTC,  » les entreprises qui tirent profit des informations personnelles ont la responsabilité supplémentaire de protéger ces données « . Or, Equifax est accusée d’avoir échoué à prendre les mesures de base pour empêcher cette fuite. Pour le futur, la firme devra donc également améliorer sa politique de protection des données et s’assurer que les victimes reçoivent de l’aide pour se protéger des usurpations d’identité et autres fraudes.

Les consommateurs affectés peuvent être éligibles pour recevoir une compensation financière. Pour ce faire, il leur suffira de remplir une ou plusieurs réclamations en précisant l’argent qu’ils ont investi après la fuite pour se protéger. Ils pourront recevoir au moins 10 ans de monitoring de crédit et sept ans de services de restauration d’identité gratuits.

A partir du 31 décembre 2019 et pendant 7 ans, les consommateurs américains pourront aussi exiger jusqu’à six copies gratuites de leur rapport Equifax pour n’importe quelle période de douze mois. En guise d’alternative, les victimes pourront aussi recevoir jusqu’à 125 dollars de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend