mots-croisés

Une intelligence artificielle vient de gagner un tournoi de mots-croisés

Le weekend dernier a eu lieu un événement renversant pour tous les adeptes d’orthographes et de jeux de mots. Le tournoi américain de mots-croisés a, en effet, rassemblé près de 1 300 concurrents. Parmi eux se trouvent des professionnels, des amateurs, mais aussi de parfaits débutants. Nombreux ont essuyé une défaite écrasante face à certains logiciels.

Cette année, en raison de la conjoncture sanitaire, des changements ont été opérés au niveau du tournoi de mots croisés. Si, d’habitude, celui-ci est organisé dans une salle énorme remplie de joueurs, cette fois-ci, tout s’est fait à distance. Plus de crayons et surtout, bonjour les claviers. Contre toute attente, un programme informatique est arrivé en tête du classement. Une première dans l’histoire du mot-croisé, mais aussi de l’intelligence artificielle.

Zoom sur Dr. Fill et son fabricant

Dr. Fill. Tel est le nom du robot qui vient de triompher de la compétition américaine de mots-croisés. Soulignons qu’il s’agit d’une création d’un astrophysicien sortant d’Oxford : Matt Ginsberg. Actuellement, celui-ci habite dans l’Oregon. Il exerce, en parallèle, les métiers de joueur de bridge, pilote cascadeur, informaticien, magicien et romancier. « J’étais nul avec les mots croisés, et ça m’a tout simplement énervé.» ajoute-t-il. Son rêve était alors de sortir vainqueur d’une salle de tournoi, son laptop sur la tête. Et aujourd’hui, c’est devenu une réalité grâce à Dr. Fill, son invention.

Le déroulement du championnat de mots-croisés

L’ACPT (American Crossword Puzzle Tournament) est un lot d’énigmes réalisé par Will Shortz, fondateur du puzzle de longue date du New York Times. Conçu par les meilleurs dans ce domaine, sa complexité est telle qu’il faut deux jours d’affilée pour le résoudre. Les trois meilleurs solveurs devront, par la suite, démêler un puzzle pour la victoire du championnat qui, en temps normal, se complète sur des grandes grilles effaçables. Dans tous les cas, les candidats sont notés puis classés grâce à une formule ralliant la vitesse à la précision.

En général, il suffit de trois minutes aux meilleurs participants humains pour déchiffrer le casse-tête. En ce qui concerne Dr Fill, celui-ci n’est pas sorti indemne. Il a effectivement affiché trois erreurs à son compte. Néanmoins, c’est sa vitesse phénoménale qui a pu faire la différence. Il a alors pu devancer son concurrent de 15 points.