cybersécurité france postes salaires formations métiers

Cybersécurité : 15 000 postes en France, quels sont les métiers recherchés ?

Avec plus de 15 000 postes vacants en France, la cybersécurité est un secteur en plein boom. Découvrez quels sont les métiers les plus recherchés en entreprise, afin de commencer votre carrière ou de faire une reconversion !

Selon un reportage diffusé le 15 mars 2023 au journal de 20 heures de TF1, plus de 15 000 postes de cybersécurité sont vacants en France. Et d’ici 2025, il faudra en créer 37 000 de plus pour faire face aux menaces planant sur le pays et ses entreprises.

Une pénurie de main-d’œuvre qui a de quoi surprendre, sachant qu’il s’agit d’un secteur plutôt rémunérateur : même les débutants gagnent rarement moins de 3000 euros par mois, et les possibilités d’évolution sont nombreuses.

On dénombre à l’heure actuelle plus de 300 formations dans l’hexagone, et le secteur a pour objectif de former 1000 professeurs supplémentaires en 2023.

Alors quelles sont les compétences recherchées par les entreprises ? À travers ce dossier, découvrez les métiers de cybersécurité les plus demandés et les salaires associés !

Analyste en cybersécurité

Un analyste en cybersécurité est responsable d’identifier et de mitiger les cybermenaces envers le réseau et les données d’une organisation. Il examine les logs système et le trafic sur le réseau, afin de trouver et combler les failles.

En outre, il se charge aussi de créer et d’implémenter des processus et des règles de sécurité dans le but de défendre l’entreprise contre les futures attaques. D’après Glassdoor, son salaire annuel moyen en France dépasse les 40 000 euros.

Généralement, le métier d’analyste en cybersécurité requiert un diplôme de niveau bac+3 en cybersécurité ou autre discipline associée. Une certification comme compTIA security +, CISSP (certified information system security professional) ou certified ethical hacker sont de précieux atouts.

Voici quelques exemples de formations d’analyste cyber en France :

  • Mastère spécialisé Cybersécurité et Cyberdéfense de l’Institut Mines-Télécom Business School.
  • Formation Analyste en Cybersécurité de l’Ecole Supérieure d’Informatique, Electronique, Automatique (ESIEA).
  • Formation Sécurité des Systèmes d’Information et Cyberdéfense de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Electronique et de ses Applications (ENSEA).
  • Formation d’Analyste en Cyberdéfense de l’Université Paris-Sud.
  • Bachelor en cybersécurité de Guardia Cyberschool

Ingénieur en cybersécurité

Un ingénieur en cybersécurité a pour rôle de concevoir et d’implémenter des mesures de sécurité pour protéger le réseau et les données d’une organisation.

Il évalue les besoins en sécurité de l’entreprise, et crée des outils tels que des firewalls, des systèmes de détection d’intrusion et des logiciels de chiffrement. Pour s’assurer que ces solutions soient efficaces, il les teste et les évalue.

Un diplôme de niveau bac+3 en cybersécurité ou autre discipline similaire est attendu, au même titre que les certifications comme CISM (certified information security manager) ou CISSP.

D’après Glassdoor, le salaire annuel moyen atteint 55 000 euros. Voici quelques établissements d’enseignement supérieur proposant des formations d’ingénieur en cybersécurité en France :

  • Ecole Nationale Supérieure de la Sécurité et des Systèmes d’Information (ENSSAT)
  • Ecole pour l’Informatique et les Techniques Avancées (EPITA)
  • Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon
  • Institut Mines-Télécom Business School
  • Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Informatique et Génie des Télécommunications (ESIGETEL)
  • Diplôme d’ingénieur en cybersécurité de l’ESIEE Paris.

Consultant en sécurité

Le consultant prodigue des conseils aux organisations sur les meilleures pratiques et stratégies à adopter. Il organise des audits et des évaluations des risques pour identifier les faiblesses et fournir des solutions de sécurité.

En outre, il crée des règles de sécurité et des processus visant à former les membres de l’organisation aux meilleures pratiques.

Un large nombre de consultants en sécurité possèdent des certifications comme CISSP ou CISM, et un bac+3 en cybersécurité ou autre domaine lié. Son salaire atteint 45 000 euros annuels selon Glassdoor.

Quelques formations de consultant en sécurité en France :

  • Mastère spécialisé Consultant en Sécurité Informatique de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Electronique et de ses Applications (ENSEA).
  • Formation Consultant en Cybersécurité de l’Ecole Supérieure d’Informatique, Electronique, Automatique (ESIEA).
  • Mastère spécialisé Cybersécurité et Management des Risques de l’Ecole des Ponts Business School.
  • Formation Expert en Cybersécurité et Cybercriminalité du Centre de Formation Professionnelle des Barreaux (CFPB).
  • Mastère spécialisé Cybersécurité et Cyberdéfense de l’Institut Mines-Télécom Business School.

Manager de sécurité informatique

Le manager gère le programme de sécurité informatique de son organisation. Il crée et met en pratique des règles et processus de sécurité, supervise les audits et les évaluations de sécurité, et garantit la conformité légale de l’entreprise.

Par ailleurs, il gère les incidents de sécurité et collabore avec les autres départements pour s’assurer que toutes les précautions de sécurité soient incorporées à tous les aspects de l’entreprise.

De par ses nombreuses responsabilités, le manager est mieux rémunéré que la plupart des experts en cybersécurité. Son salaire moyen atteint 65 000 euros par an selon Glassdoor.

En général, le manager détient un bac+3 et des certifications comme CISSP, GIAC Security Essentials ou CISM.

Les formations de manager en cybersécurité en France :

  • Mastère spécialisé Management de la Sécurité des Systèmes d’Information de l’Institut Mines-Télécom Business School.
  • Formation Manager en Cybersécurité de l’Ecole Supérieure d’Informatique, Electronique, Automatique (ESIEA).
  • Mastère spécialisé Management des Risques et des Cybermenaces del’Ecole des Ponts Business School.
  • Formation Manager en Cybersécurité et Cyberdéfense de l’Université Paris-Saclay.
  • Mastère spécialisé Cybersécurité et Cyberdéfense de l’Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne (ENSTA Bretagne).

Pentester ou testeur d’intrusion

Le pentester se charge de tester le réseau et les systèmes d’une organisation pour découvrir les vulnérabilités. Il mène des attaques simulées dans le but de trouver les brèches.

Par la suite, afin de corriger les vulnérabilités découvertes, il crée et implémente des solutions de sécurité.

Un pentester détient généralement un bac+3 en cybersécurité ou dans une discipline liée. Il peut être certifié comme hacker éthique ou avoir une certification CISSP. D’après Glassdoor, le salaire moyen s’élève à environ 50 000 euros annuels en France.

Parmi les meilleures formations de pentesting en France, on compte :

  • Le Mastère spécialisé Cybersécurité et Pentesting, de l’Ecole Pour l’Informatique et les Techniques Avancées (EPITA).
  • La formation Certified Ethical Hacker (CEH) du centre de formation Orsys
  • La formation Expert en Sécurité Informatique et Systèmes d’Information (ESSI) du Centre de Formation Professionnelle des Barreaux (CFPB).
  • La formation Sécurité des Systèmes d’Information et Ethical Hacking de l’Université de Technologie de Troyes.
  • Le Mastère spécialisé Cybersécurité et Sécurité Informatique (CSSI) de l’Université Paris-Saclay.
  • Le bachelor en cybersécurité de Guardia Cyberschool

Architecte de sécurité

Le rôle de l’architecte en sécurité est crucial, puisqu’il est responsable de concevoir et d’implémenter des solutions de sécurité pour le réseau et les données de l’organisation.

Il crée des architectures et des designs de sécurité, et évalue les nouvelles technologies. De plus, il s’assure que toutes les précautions soient incluses dans tous les systèmes et procédures utilisés par l’entreprise.

En plus d’un bachelor en cybersécurité, l’architecte peut avoir une certification CISM ou CISSP. L’architecte de sécurité peut gagner 60 000 euros par an selon Glassdoor.

Les formations d’architecte de sécurité en France :

  • Mastère spécialisé Sécurité des Systèmes d’Information et des Réseaux de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne.
  • Mastère spécialisé Architecte en Sécurité des Systèmes d’Information de l’Institut Mines-Télécom Business School.
  • Formation Architecte en Cybersécurité de l’Ecole Supérieure d’Informatique, Electronique, Automatique (ESIEA).
  • Mastère spécialisé Cybersécurité et Sécurité Informatique de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Brest (ENIB).
  • Mastère spécialisé Cybersécurité et Cyberdéfense de l’Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées Paris-Saclay (ENSTA Paris).

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *