métier pentester

Pentester : tout sur ce métier de la cybersécurité

Le pentester effectue des tests d’intrusion pour vérifier la sécurité informatique de l’entreprise et fournit des solutions pour réduire sa vulnérabilité. Sa fonction est de contrôler la sécurité des applications et des réseaux informatiques.

Les failles au niveau de la sécurité ont toujours été parmi les plus gros problèmes du monde virtuel. C’est justement là qu’intervient un Pentester. Abréviation de testeur de pénétration, le terme désigne un genre de hacker qui gère la sécurité informatique d’une entreprise et teste ses capacités de sécurité et de protection. Un nouveau métier, mais avec de l’avenir en raison des problèmes émergents de cybersécurité.

Description du poste

Le terme Pentester vient de la contraction des mots anglais « Penetration Testing ». Le travail de pentester consiste donc à se mettre à la place d’éventuels attaquants. Il peut ainsi simuler des attaques sur des entités dans un certain rayon. Des choses qui sont généralement illégales. Il peut effectivement avoir un accès à des informations sensibles et confidentielles qui peuvent parfois être gravement endommagées. Une tâche délicate, mais exigeante. Il s’agit donc de permettre au client d’appréhender avec précision et objectivité le niveau de sécurité de son système d’information, puis de lui apporter conseil et assistance et d’améliorer sa sécurité. Et ce, en respectant strictement la loi et les règles fixées par les auditeurs, et s’engageant à garder la confidentialité. La chose la plus importante qui le distingue des pirates est l’éthique.

Le Pentester est donc avant tout un expert en sécurité informatique. Son rôle est d’assurer la sécurité des applications (téléphones mobiles, backends de sites internet contenant des données sensibles comme les numéros de cartes bancaires), en effectuant des tests de pénétration (attaque contrôlée

Une fois les vulnérabilités de sécurité identifiées, la gravité et les vulnérabilités sont déterminées, des conclusions sont tirées et des solutions techniques sont recommandées. L’objectif étant de réparer ou renforcer la sécurité du système informatique. Le Pentester travaille directement dans les entreprises spécialisées dans les systèmes de sécurité de l’information [entreprises en démarrage comme les grandes entreprises], les sociétés de gestion ou de conseil.

cybersécuité

La mission d’un pentester

Un testeur d’intrusion est un expert en intrusion, également appelé « hacker éthique » dans certains domaines, son métier est d’assurer la sécurité informatique. Ce professionnel peut également être considéré comme un consultant en cybersécurité. Son travail consiste à travailler « volontairement » dans un réseau ou une application afin que vous puissiez évaluer le niveau de sécurité. Pour ce faire, le pentester doit se mettre dans la perspective des pirates informatiques, puis obtenir une forme d’accès aux données confidentielles et potentielles de l’entreprise. Plus tard, s’il a découvert des erreurs et des vulnérabilités, il les analyse pour générer des rapports détaillés sur les vulnérabilités du système, puis émet des recommandation sur le système de sécurité de l’entreprise.

Il est à noter que les testeurs d’intrusion doivent signer une clause de confidentialité très spécifique : cette clause les distingue des hackers.  Les exigences de travail des testeurs d’intrusion sont donc très élevées, car si le professionnel de la sécurité des réseaux ne trouve pas les vulnérabilités du système, d’autres hackers peuvent le faire pour lui. Pour exercer ce métier professionnellement, il faut avoir une bonne formation et une solide expérience en informatique, et bien sûr, il faut aussi être vigilant sur les statistiques et le piratage.

Quel rôle joue un testeur d’intrusion ?

Vérifier la fiabilité du site

Comme son nom l’indique, les testeurs d’intrusion effectuent des tests contrôlés sur le système informatique de la société d’intrusion. L’objectif est d’identifier les faiblesses potentielles. Après la phase de test, les testeurs d’intrusion doivent trouver et mettre en œuvre des solutions. Le but étant de corriger les vulnérabilités qu’ils ont identifiées, puis renforcer et optimiser la sécurité de l’application.

Un pentester donne également des conseils

Vous devez anticiper les menaces, appliquer les meilleures pratiques et recommander de meilleurs outils de protection. Vous devez également vous préparer à toutes les cybermenaces auxquelles nous pourrions être confrontés aujourd’hui. Il s’agit en effet d’anticiper les éventuelles pannes futures.

Compétences d’un pentester

Il existe de nombreuses compétences nécessaires pour être pentester. En général, on peut dire qu’il faut avoir une solide compréhension des réseaux, de la sécurité informatique et du développement logiciel. Bref, il faut avoir une bonne compréhension du système à utiliser ! Cette base théorique nécessite beaucoup de connaissances pratiques, des connaissances acquises uniquement par l’expérience. Participer à la capture d’événements de drapeau, dont le but est de découvrir les vulnérabilités du système et de les utiliser pour pouvoir les pénétrer. Ces drapeaux ont été récupérés par la suite, ce qui est la preuve de l’invasion. Afin de gagner ce type de compétition, vous pouvez apprendre et réutiliser de nombreuses techniques à tout moment.

Compétences interpersonnelles

Au niveau humain, des compétences interpersonnelles et un peu de psychologie sont nécessaires pour montrer les défauts du système à l’équipe qui conçoit le système. Ce qui les poussera à changer sans provoquer de résistance contre-productive. Au-delà des compétences techniques, le testeur d’intrusion doit donc être capable de s’exprimer à l’oral et à l’écrit [également en anglais], et être un excellent pédagogue et psychologue pour communiquer avec les développeurs du système là où il a trouvé des failles.

Mais il doit aussi faire preuve d’un sens moral impeccable, car ce métier conduit à accéder à des informations confidentielles généralement illégales.

Des connaissances en programmation

Pour devenir un testeur d’intrusion, la curiosité aide beaucoup à comprendre comment les choses fonctionnent. S’engager dans des tests d’intrusion nécessite une compréhension approfondie des réseaux, de la sécurité informatique [cryptographie, systèmes de chiffrement, audits réseau et audits de sécurité réseau], du développement de logiciels et des systèmes informatiques [systèmes embarqués, systèmes industriels, etc.]. Dans le même temps, des compétences en programmation [Python, C/C++…] sont requises, y compris les langages de programmation web [Java, PHP…], car les tests d’intrusion sont généralement effectués automatiquement. 

business intelligence formations cours

Formation

Le métier de pentester nécessite un bon niveau d’informatique. Il doit par exemple disposer d’un bac +3. Il doit aussi disposer des qualifications professionnelles dans le domaine de l’informatique : gestion et sécurité des systèmes et des réseaux.

Pour devenir testeur d’intrusion, un candidat peut suivre une formation diplômante en cybersécurité dans une école d’ingénieurs en informatique. À titre équivalent, il peut également suivre un cursus niveau Bac + 5.

Il s’agit d’une nouvelle carrière fascinante pour les génies de l’informatique. Certaines entreprises et opérations exigent donc une certification de sécurité/produit. Et certains testeurs d’intrusion ont déjà reçu une formation d’autoapprentissage. De plus, certains anciens hackers ont choisi la bonne voie et les ont transformés en tests d’intrusion.

Mais ce n’est pas la seule voie possible. Il s’agit d’un nouveau métier. De nombreux autodidactes ont pu se former à l’informatique et beaucoup de pratique sur Internet. Il existe également des testeurs d’intrusion qui ne sont pas très éthiques. Néanmoins, il est difficile de se convaincre du caractère moral de leurs méthodes au-delà de la ligne rouge. Le plus courant d’entre eux est : OSCP [Certified Offensive Security Expert]. Comme beaucoup de nouveaux métiers, il existe de nombreux autodidactes passionnés d’informatique.

Salaire et évolution de carrière pour un pentester

Le salaire mensuel des débutants en tests d’intrusion est d’au moins 3 000 euros. En ce qui concerne l’évolution de carrière, après plusieurs années d’expérience, un testeur d’intrusion peut se voir transféré au poste de gestionnaire d’intrusion spécialisé dans un certain système. Il peut même créer une société de conseil en sécurité informatique.