Nvidia et Google Cloud créent le premier laboratoire IA et 5G

En vue de booster le développement de l’IA, Nvidia et Google Cloud se lancent dans un laboratoire d’innovation peu commun. Celui-ci aura pour vocation d’aider les développeurs à créer puis à traiter des applications 5G et IA. Ces derniers seront déployés sur Google Cloud ou sur site.

L’IA et la 5G, au centre de la collaboration NVIDIA et Google Cloud

C’est lors du Mobile World Congress qui s’est tenu à Barcelone ce 28 juin que tout se passe. NVIDIA communique son partenariat avec Google Cloud, une collaboration qui prendra la forme d’un laboratoire. La mission de celui-ci sera de rendre l’interface Anthos et autres programmes de calcul accéléré NVIDIA accessibles aux organisations. Grâce à l’IA, il devient effectivement possible d’utiliser les données afin d’optimiser sa performance commerciale ou encore sa sécurité.

Étant donné le temps de latence ainsi que la vitesse de la 5G, les entreprises ont, aujourd’hui, l’occasion d’exploiter l’IA. Cette conjoncture a engendré une métamorphose au sein de l’industrie de la télécommunication mondiale. Ronnie Vasishta, vice-président senior des télécommunications de NVIDIA le confirme. « Notre collaboration avec Google Cloud aidera les opérateurs de réseaux et les acteurs de l’infrastructure à concevoir et à créer de nouveaux centres de profit basés sur l’IA et l’apprentissage automatique. » ajoute-t-il lors de son discours.

Le rôle d’Anthos dans le projet de laboratoire commun

La coopération avec d’autres géants comme Fujitsu, Wind River, Mavenir et même Google Cloud est essentielle dans le développement de nouvelles solutions pour AI-on-5G. D’ailleurs, ce dernier étend Anthos, sa plateforme d’applications, à la périphérie du réseau. Les sociétés peuvent désormais proposer plus de services, et ce, plus rapidement, à la périphérie 5G.

Comme l’annonce Shailesh Shukla, directeur général des réseaux chez Google Cloud, « Anthos permet aux fournisseurs de services et aux entreprises de nombreux marchés verticaux de se connecter de manière transparente via la 5G à la périphérie du réseau ». L’objectif est donc bien de mettre en place un laboratoire commun. Celui-ci sera axé sur l’innovation et permettra de concevoir, tester puis lancer les applications IA de pointe.

En s’occupant des serveurs NVIDIA accélérés par GPU, Anthos participe à la réduction des coûts tout en améliorant l’efficacité et la productivité des développeurs. Cette plateforme sécurise, par la même occasion, les logiciels et applications. Soulignons qu’aborder les résultats facilite la gestion des politiques des applications, et ce, quel que soit l’environnement.

Le déploiement de logiciels et d’équipements technologiques

Grâce à NVIDIA AI-on-5G, tous les acteurs du cloud peuvent accéder à une plateforme taillée non seulement pour l’informatique de pointe mais également la 5G. On notera que celle-ci se sert de NVIDIA Aerial, un kit de développement de logiciel et de NVIDIA BlueField, une carte ralliant les technologies GPU et DPU.

Les activités du laboratoire cherchent à aboutir à des applications 5G RAN et AI hautement performantes. Le but étant de gérer par exemple des voitures à pilotage automatique, des drones, des robots à la précision exceptionnelle et à une panoplie d’autres projets informatiques.

Pin It on Pinterest