Cybersécurité : Thoma Bravo achète Proofpoint pour 12,3 milliards de dollars

Sur le marché très dynamique de la cybersécurité, le géant du capital-investissement Thoma Bravo achète Proofpoint, le fournisseur de sécurité SaaS, pour 12,3 milliards de dollars cash.

Plus d’agilité et de flexibilité après cette acquisition

Cette transaction est réalisée dans le sillage des propres acquisitions de Proofpoint entreprises au fil des années, parmi lesquelles Cloudmark, Weblife, OberserveIT et Meta Networks, toutes chiffrées à des centaines de millions de dollars. En même temps, l’entreprise est confrontée à une concurrence de plus en plus féroce sur le marché de la cybersécurité mais aussi à la croissance sans précédent des cybermenaces

Selon Gary Steele, PDG de Proofpoint, cette acquisition permettrait à l’entreprise d’être  plus agile avec une plus grande flexibilité pour continuer à investir dans l’innovation. Et cela, en s’appuyant sur sa position de leader et en devançant les acteurs de la menace.

La société est particulièrement connue pour ses outils de sécurité basés sur les mails qui restent une activité très importante, en particulier si l’on considère la croissance des diffusions d’éléments malveillants via mail. Proofpoint possède également d’autres produits axés vers d’autres applications et services gérés dans le cloud.

Proofpoint, une société cotée en bourse

Proofpoint est coté à la bourse du Nasdaq. À la clôture de son cours la semaine dernière, la capitalisation boursière de l’entreprise était de 7,5 milliards de dollars. Cette offre d’achat a considérablement augmenté son cours en bourse. L’accord a été approuvé par le conseil d’administration de Proofpoint. S’il est approuvé par les actionnaires, il sera clôturé au troisième trimestre de cette année.

La nouvelle intervient au moment où Proofpoint a publié ses résultats du premier trimestre, dans lesquels il a déclaré un chiffre d’affaires de 287,8 millions de dollars, soit une hausse de 15% par rapport aux 249,8 millions de dollars du même trimestre l’an dernier. L’entreprise a également dépassé les attentes des analystes, qui prévoyaient 281,6 millions de dollars de CA en moyenne. 

Cependant, la société a également déclaré une perte nette de 45,3 millions de dollars selon les PCGR, ce qui correspond à une perte de 0,79 dollar par action. Néanmoins, cette perte nette reste en deçà des 66,8 millions de dollars de l’année dernière. Selon Proofpoint , le bénéfice net non-GAAP pour le premier trimestre de 2021 était de 31,5 millions de dollars, soit 0,49 dollar par action. 

Thoma Bravo : stimuler la croissance continue de Proofpoint

La sécurité en tant que service vaudra quelque 26 milliards de dollars d’ici 2025, avec une croissance de 19% en moyenne dans les années à venir selon les experts. Thoma Bravo surfe sur cette tendance et multiplie l’acquisition d’entreprises sur le marché de la cybersécurité. 

Proofpoint s’est imposé comme une véritable centrale électrique dans le secteur de la cybersécurité grâce à sa suite innovante de produits leaders sur le marché et à son impressionnante base de clients composée de grandes entreprises. 

Alors que la sophistication des cyberattaques continue d’augmenter, Proofpoint fournit les solutions les plus efficaces pour aider les organisations à protéger leurs données et les plateformes numériques. Thoma Bravo se dit impatient de s’associer à cette équipe talentueuse.