spyware windows 10 7 et 8

Windows 10 et les spywares

La sortie de Windows 10, le nouvel OS de Microsoft est en passe de devenir une bête noire pour beaucoup de personnes qui craignent pour leurs données personnelles en particulier et pour leurs vies privées en général. Tout cela à cause des différentes déclarations sur les spywares inclus dans cette nouvelle version de Windows.

Collecte de masse de données

Plusieurs types d’informations sont donc collectés en masse par Microsoft via Windows 10. Tout cela commence par les adresses e-mail, les centres d’intérêt par les données de navigation, les applications et les réseaux ainsi que les différents périphériques utilisés. C’est surtout le Diagnostics Tracking Service qui est le spyware mis en place pour cette collecte. Les données sont stockées dans les serveurs de Microsoft et analysées à des fins publicitaires, même si cette grande entreprise annonce que c’est une manière de mettre au point une stratégie de calibrage et de personnalisation de Windows selon les besoins des utilisateurs. Cette situation a entrainé pas mal de controverses au niveau mondial malgré les déclarations de Microsoft. À l’instar de la lettre de Marine Le Pen à la CNIL qui dénonce l’espionnage généralisé par le géant de l’informatique.

windows 10 ordi tabblette

Des mises à jour pour Windows 7 et Windows 8

Par ailleurs, le site gHacks confirme également la présence de spywares dans les mises à jour pour les versions récentes de Windows, à savoir Windows 7 et Windows 8. En effet, le site déclare que 4 mises à jour sont utilisées par Microsoft pour cette collecte de données pour ceux qui n’ont pas encore opté pour la nouvelle version de Windows. Pour l’éditeur, ces mises à jour sont des moyens de mettre en place un diagnostic de l’User experience et de la télémétrie. D’après gHacks, ces mises à jour, même si elles ne sont pas capables de fouiller dans le passé de l’utilisateur sur l’appareil, elles sont capables de se connecter aux serveurs de Microsoft pour communiquer des données récemment saisies. En plus, toujours d’après gHacks, ces mises à jour sont extrêmement codées pour surpasser automatiquement tous les obstacles sur les appareils.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest