Amazon impose les caméras IA à ses chauffeurs-livreurs

Vers la fin de l’année 2020, Amazon prévoyait d’installer des caméras de surveillance basées sur l’IA dans ses véhicules de livraison, ce, au nom de la sécurité et de l’efficacité des chauffeurs. Malgré les polémiques, le géant du e-commerce est décidé à appliquer cette mesure. Les employés ont deux choix : soit ils acceptent, soit ils perdent leur place.

Un document de consentement à signer 

Les chauffeurs-livreurs d’Amazon aux États-Unis doivent désormais signer des  formulaires de consentement biométriques pour continuer à travailler pour l’entreprise. La nature exacte des informations collectées semble varier en fonction de l’équipement de surveillance installé dans le véhicule utilisé, mais la politique de confidentialité d’Amazon couvre un large éventail de données.

Les chauffeurs doivent entre autres consentir à la collecte de leurs photos, utilisées pour vérifier leur identité. L’emplacement, les mouvements du véhicule, le kilométrage, la vitesse, l’accélération, le freinage, les virages, la distance de suivi sont autant de données que les conducteurs qu’Amazon prévoit de collecter grâce à ces nouvelles dispositions de surveillance. 

pcloud black friday 2022

Cela permettra de détecter les violations potentielles du Code de la route : excès de vitesse, non-respect des panneaux de signalisation, ceintures de sécurité non bouclées, etc. Cela permet aussi d’identifier les comportements à risque, comme la distraction ou la somnolence au volant.

Identifier les comportements dangereux

Il s’agit là de la première source de motivation d’Amazon par rapport à l’installation de ces caméras de surveillance embarquées dans ses véhicules de livraison. En février, l’entreprise a annoncé qu’il commencerait à installer des caméras alimentées par l’IA construites par la société Netradyne dans ses camionnettes de livraison. 

Ces caméras enregistrent 100% du temps et sont censées identifier les comportements dangereux. Un conducteur qui bâille par exemple ou vérifie qui son téléphone sera signalé. Les systèmes peuvent alors fournir des informations en temps réel, demandant au conducteur de faire une pause ou de garder les yeux sur la route.

Ce niveau de microgestion et les potentiels risques d’erreur des systèmes IA semblent contrarier certains conducteurs. D’autres dénoncent une atteinte à la vie privée. Des chauffeurs ont refusé de signer le formulaire de consentement.

Un dispositif de sécurité

Amazon soutient que ces caméras sont installées à des fins de sécurité pour toute sa flotte de livraison. Cette technologie fournira aux conducteurs des alertes en temps réel pour les aider à rester en sécurité lorsqu’ils sont sur la route.

Du mois d’avril jusqu’au mois d’octobre 2020, les accidents ont diminué de 48%, les violations des panneaux-stop ont diminué de 20%, la conduite sans ceinture de sécurité a diminué de 60% et la distraction au volant a diminué de 45%. Ces statistiques ont été réalisées sur une sur plus de deux millions de kilomètres de conduite. 

Amazon se défend avec véhémence d’un usage caché de ces caméras de surveillances. Ces dispositifs sont strictement destinés à la sécurité.

Pin It on Pinterest