Accueil > Sécurité > Apple : un adolescent australien vole 90 GB de données privées sur les serveurs
apple vol données adolescent

Apple : un adolescent australien vole 90 GB de données privées sur les serveurs

Apple a été victime d’une fuite de données massive suite aux cyberattaques répétées… d’un adolescent australien. Arrêté par les autorités, le jeune homme affirme avoir piraté les serveurs de l’entreprise car il rêve depuis toujours d’y travailler.

Avec l’essor du Cloud Computing, des services web et des objets connectés, nous sommes de plus en plus nombreux à confier nos données les plus confidentielles aux géants de la technologie comme Google, Apple ou Facebook. Malheureusement, le risque zéro n’existe pas. Malgré les efforts déployés par ces entreprises en matière de sécurité, il arrive qu’un cybercriminel parvienne à ses fins.

En ce mois d’août 2018, un adolescent australien vient d’être arrêté après avoir accédé au réseau backend d’Apple à plusieurs reprises au cours de l’année. Le jeune homme a réussi à développer plusieurs portes dérobées (backdoors) et aurait utilisé un logiciel pour accéder aux serveurs de la firme à la Pomme.

Au total, l’adolescent aurait téléchargé plus de 90 gigabytes de  » fichiers sécurisés «  et de comptes clients sans se faire repérer. Après qu’Apple ait finalement détecté l’intrusion, la police australienne a effectué une perquisition au domicile de ses parents et a découvert des fichiers volés sur son ordinateur dans un dossier nommé  » hacky hack hack « . Les autorités ont également saisi deux laptops, un smartphone, et un disque dur.

Apple assure que les données personnelles de ses clients n’ont pas été compromises

apple données vol

Le jeune homme a plaidé coupable, et son jugement aura lieu le mois prochain. Il est intéressant de noter que, selon son avocat, l’adolescent affirme avoir piraté les serveurs d’Apple  » par amour pour cette entreprise dans laquelle il rêve de travailler « . Pas sûr que cet épisode l’aide lors de l’entretien d’embauche…

Notons qu’Apple a tenu à rassurer sa clientèle suite à cet incident. Selon la firme de Cupertino, et contrairement à ce qu’affirme l’avocat du jeune homme, aucun compte client n’a été dérobé. Les données personnelles des utilisateurs Apple n’auraient donc pas été compromises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend