ChatGPT

Aucun médecin n’a su diagnostiquer sa maladie en 3 ans : ChatGPT a réussi !

3 ans de souffrance, 17 spécialistes, mais finalement, a trouvé le diagnostic d'Alex.

Une histoire atypique, relatée par Courtney, la mère du petit Alex. Ce jeune garçon a souffert de terribles maux de tête pendant 3 ans. Les consultations se sont succédé durant cette période, mais aucun résultat tangible. Toutefois, Alex a connu quelques moments d'accalmie, après les traitements. Mais les symptômes ont toujours récidivé, jusqu'à l'intervention de ChatGPT.

Presque 20 spécialistes durant 3 ans, sans résultat

Tout a commencé durant le premier confinement de 2020. Les parents d'Alex ont acheté un château gonflable. Le but était de divertir les enfants dans la maison.

Quelques jours après, Alex faisait des crises violentes. Courtney, la mère du jeune garçon lui donnait des calmants puissants pour soulager les douleurs. Les parents pensaient que ces symptômes étaient en rapport avec le nouveau jouet des enfants.

Peu de temps après, le petit Alex commença à mâcher des objets. Courtney n'a pas hésité, direction : le dentiste. C'était la première phase de la longue histoire d'Alex, avant l'intervention de ChatGPT.

Le dentiste a référé chez un spécialiste des voies respiratoires. Ce dernier conclut à une obstruction, secondaire à un mauvais développement du palais. Une brève accalmie, avec la récidive des symptômes.

Effectivement, Courtney soupçonne une anomalie de croissance chez son fils. Un pédiatre a confirmé ce diagnostic. Ce dernier a déduit un rapport avec le coronavirus.

Ensuite, il y avait une consultation chez un physiothérapeute, un neurologue, un spécialiste oto-rhino-laryngologiste, et même aux urgences.

ChatGPT, la lumière au bout du tunnel

Alex souffrait d'une obstruction des voies aériennes, d'une pathologie des sinus, de migraine, d'une anomalie de croissance, et d'une insomnie. Le jeune garçon a bénéficié de plusieurs IRM durant ses consultations.

Courtney a alors recueilli toutes les informations venant des médecins, et des examens d'imagerie. Elle a compilé toutes ces données sur ChatGPT. Cette IA générative a sorti un diagnostic précis. Alex avait le syndrome du cordon attaché.

Cette maladie est très rare, avec une incidence faible dans la population. Les médecins avaient du mal à le différencier des pathologies habituelles.

Comme quoi, ChatGPT est un outil incontournable dans plusieurs secteurs. Toutefois, il faut toujours une intelligence humaine pour la manipuler. Et ce principe est avant tout régulé par un responsable éthique IA.

Syndrome du cordon attaché d'Alex, diagnostiqué par ChatGPT

L'American Association of Neurological Surgeons a confirmé le diagnostic de ChatGPT. Les neurochirurgiens ont aussi donné quelques explications sur la maladie en question. Le syndrome du cordon attaché est une maladie qui touche la moelle épinière. C'est une pathologie congénitale, avec des symptômes qui se montrent dès l'enfance. Toutefois, il existe des cas diagnostiqués chez les adultes.

Les tissus de la moelle épinière sont attachés. À chaque mouvement du sujet, il y a un étirement dans cette zone. Le patient souffre alors de troubles neurologiques variés, comme le cas d'Alex.

Le traitement consiste à libérer les liens par voie chirurgicale. Les récidives sont rares après une intervention. 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *