Accueil > Business > Energie > Le Big Data et le Bitcoin sont une catastrophe pour l’environnement
big data center électricité énergie

Le Big Data et le Bitcoin sont une catastrophe pour l’environnement

Le Big Data n’a pas que des aspects positifs. Les centres de données (Data Centers) consomment énormément d’énergie et cette consommation augmente à un rythme exponentiel. Les grandes entreprises utilisent désormais des énergies renouvelables pour remédier partiellement à ce problème. Cependant, une autre menace se profile à l’horizon : celles des Bitcoins dont la consommation énergétique augmente à un rythme explosif. 

Avec l’essor des smartphones, depuis la fin des années 2000, notre dépendance aux centres de données distants a littéralement explosé. Pour cause, tout ce que nous faisons sur nos smartphones ou presque implique une interaction avec le cloud, et donc avec les Data Centers. Or, ces interactions laissent une empreinte carbone, car les Data Centers consomment beaucoup d’électricité pour l’alimentation et le refroidissement des serveurs. Pour exemple, une simple recherche Google produit 0,2 gramme de CO².

Le Big Data consomme de plus en plus d’énergie

En 2017, l’écosystème numérique représente environ 7% de la consommation mondiale d’électricité. D’ici 2020, toutefois, cette consommation pourrait atteindre 12% et augmenter d’environ 7% par an d’ici 2030. Les grandes entreprises sont conscientes de ce problème. Cette consommation d’électricité représente non seulement une menace pour l’environnement, mais aussi un coût important. Pour y remédier, les géants de la tech ont décidé de s’en remettre à 100% aux énergies renouvelables. Facebook, Apple et Google ont entrepris de relever ce défi en 2013, et ont été rejointes par 20 autres entreprises depuis lors.

Malheureusement, les réseaux et les fermes de serveurs ne sont pas la seule source de consommation d’énergie. Les appareils électroniques que nous utilisons représentent 34% de la consommation, et leur fabrication industrielle en représente 16%. Par exemple, un PC de bureau fonctionnant 8 heures par jour produit 175 kilos de CO² en un an.

Les Bitcoins consomment autant d’électricité que 159 pays

Plus inquiétant encore : l’essor du Bitcoin. Entre 2011 et 2017, le prix du Bitcoin est passé de 1 dollars à plus de 8000 dollars. Or, pour obtenir des Bitcoins, il est possible de participer au processus de vérification des transactions ou de création de nouveaux Bitcoins. Pour ce faire, les consommateurs peuvent investir dans leur propre ferme de serveurs, en vente libre sur Amazon. Face à la flambée des prix du Btcoin, c’est sans surprise qu’un nombre croissant de personnes se lance dans cette ruée vers l’or des temps modernes.

Les conséquences pour l’environnement sont prévisibles. Selon les estimations du site Digiconomist, le Bitcoin consomme plus d’électricité que 159 pays dont l’Irlande, le Bahrain et la Slovaquie. L’électricité consommée par le bitcoin serait suffisante pour alimenter 2,7 millions de foyers américains. Au total, le Bitcoin représenterait déjà 0,13% de la consommation électrique. D’ici 2020, à ce rythme, le Bitcoin consommera autant d’énergie que le Danemark.

Sur le long terme, le Big Data et le Bitcoin pourraient donc représenter une véritable catastrophe pour l’environnement. Il est important que les entreprises continuent leurs efforts pour développer des Data Centers plus propres, mais il est aussi nécessaire de trouver une solution viable pour atténuer la consommation d’électricité liée au Bitcoin. Pour l’heure, chacun cherche à s’emparer d’une part du gâteau, et les préoccupations environnementales semblent totalement ignorées, d’autant qu’aucune loi ne réglemente actuellement la production de crypto-monnaies.

1 commentaire

  1. Super article ! Pour ma part j’ai obtenu mes premiers fonds gratuitement sur les plateforme de don, c’est pas mal pour voir comment ça fonctionne au début, sans prendre de risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend