Cerebras Wafer Scale Engine 2: un processeur IA à 2,6 billions de transistors

Cerebras Systems a révélé l’existence de son nouveau processeur Wafer Scale Engine 2. Cette invention est équipée de 850 000 cœurs optimisés IA ainsi que de 2600 milliards de transistors, un chiffre jamais atteint jusqu’ici. Conçue, à la base, pour le calcul intensif lié à l’IA, cette puce est une seconde itération du premier processeur géant de Cerebras. C’est alors la deuxième fois, depuis 2 ans, que la start-up californienne se prononce sur une puce à part entière.

Cerebras Systems change la donne

D’habitude, les fabricants de puces fractionnent un lingot de silicium de 12 pouces de diamètre. Ce morceau va ensuite être traité dans une usine spécialisée dans les puces électroniques. Une fois cette étape franchie, il est scindé en une centaine de petites puces pouvant être exploitées à l’intérieur d’un équipement électronique.

Mais Cerebras décide de révolutionner ce procédé. En effet, cette société présidée par Andrew Feldman s’accapare de la tranche pour en faire une seule et unique puce. Tous les cœurs de celle-ci sont connectés les unes aux autres, et ce, de manière factice. Grâce à ces liaisons, chaque pièce fonctionne avec une rapidité extrême. Une telle vitesse permet aux transistors de travailler à l’unisson, comme une entité unique.

Deux fois plus performante que son prédécesseur

Les chiffres de la CS-1, première édition sortie 2019, ont déjà de quoi donner le tournis. En effet, celle-ci compte 400 000 cœurs, en plus de 1,2 milliards de transistors. Puis, la gravure utilisée dans son processus de fabrication fait 16 nanomètres.

Quant à la WSE-2, elle, surpasse toutes les espérances. Une amélioration a été, par exemple, réalisée sur la finesse de gravure, permettant de descendre à 7 nanomètres. La largeur entre les circuits est effectivement passée à sept milliardièmes de mètre. Cerebras peut désormais intégrer beaucoup plus de transistors sur les 12 pouces de tranche prévue initialement. Par ailleurs, cette tranche sera découpée en carré de huit pouces sur huit. Elle sera ensuite mise en vente sous cette forme.

Andrew Feldman, confiant dans le WSE-2

Andrew Feldman annonce dans son interview avec VentureBeat : « Nous avons 123 fois plus de cœurs et 1 000 fois plus de mémoire sur la puce et 12 000 fois plus de bande passante mémoire et 45 000 fois plus de bande passante fabric ». Il poursuit ensuite : « Nous avons été agressifs sur la géométrie de mise à l’échelle, et nous avons apporté un ensemble d’améliorations à la microarchitecture. »

La nouvelle puce WSE-2 de la compagnie est tel un chef d’œuvre dans son domaine. Elle compte, à ce titre, 2,125 fois de cœurs que le CS-1 soit 850 000 au lieu de 400 000. Cela rassure puisque si une partie du processeur tombe en panne, les autres cœurs seront prêts à prendre le relais. Enfin, par rapport au plus grand processeur graphique connu à ce jour et qui possède près de 54 milliards de transistors, celle-ci est un véritable monstre.

Pin It on Pinterest