Accueil > Intelligence artificielle > Le champion de Go prend sa retraite, car « l’IA est imbattable »
alphago champion go ia

Le champion de Go prend sa retraite, car « l’IA est imbattable »

L’ancien champion du monde de Go, Lee Se-dol, vaincu par l’IA AlphaGo en 2016, abandonne sa carrière professionnelle. Malgré sa combativité, le joueur estime qu’il est vain de s’acharner à progresser parce que l’intelligence artificielle est tout simplement invincible…

C’est ce qui s’appelle jeter l’éponge. Le champion de Go sud-coréen, Lee Se-dol, vient d’abandonner définitivement sa carrière professionnelle. Une décision prise face à la toute-puissance de l’intelligence artificielle.

Interrogé par Yohap, Lee explique avoir réalisé qu’il « ne serait jamais au sommet même s’il devient le numéro un au terme d’efforts acharnés ». À ses yeux, même s’il devient le numéro un, « il reste une entité qui ne peut pas être vaincue ».

Par le passé, le Go était considéré comme un jeu antique bien trop complexe pour les programmes d’ordinateur même les plus sophistiqués. Cependant, en 2016, l’intelligence artificielle AlphaGo créée par Google DeepMind a prouvé au monde entier que ce n’était pas le cas en triomphant de Se-dol lors de quatre matchs sur cinq.

C’était le début d’une nouvelle ère, dans laquelle les programmes de Machine Learning sont plus intelligents et plus créatifs. À l’époque, Lee pensait sincèrement qu’il serait capable de battre AlphaGo sans problème et fut choqué par ses défaites.

Après le tournoi, le champion déchu alla même jusqu’à s’excuser de son échec auprès du public sud-coréen. Malgré cela, de par son unique victoire, il reste le seul humain à avoir réussi à gagner contre AlphaGo.

Le champion de Go réalise qu’il se surpassera jamais DeepMind AlphaGo

Cependant, depuis lors, DeepMind a considérablement augmenté son système. En 2017, la firme a créé le programme AlphaGo Zero qui est lui-même parvenu à surpasser AlphaGo.

Alors que la première IA avait appris à jouer au Go en étudiant un ensemble de données de plus de 100 000 parties humaines, AlphaGo Zero est devenu maître en jouant contre lui-même encore et encore.

Après seulement trois jours d’entraînement intensif, le programme est parvenu à battre son prédécesseur 100 fois de suite sans perdre un seul match. Il semble donc, effectivement, certain qu’aucun humain ne battra jamais cette IA.

Suite à la résignation de Se-dol, le CEO de DeepMind, Demis Hassabis, a salué « son véritable esprit guerrier » lors de ses parties contre AlphaGo et à le féliciter pour les nombreuses années passées comme au rang de champion du monde.

Ce n’est pas la première défaite de l’humain face à l’IA, mais c’est bien la première fois qu’un champion humain décide d’abandonner sa discipline face à la suprématie de la machine. Malheureusement, dans un futur proche, il est probable qu’un grand nombre d’entre nous ressentent le même sentiment d’impuissance que Lee Se-dol face à l’intelligence artificielle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend