GPT-4 bête

ChatGPT : pourquoi l’IA GPT-4 est-elle devenue bête et feignante ?

GPT-4, le dernier modèle de ChatGPT, semble avoir choisi le chemin de la facilité ces derniers temps.  En effet, les utilisateurs de l’IA trouvent qu’elle est devenue plus bête dans ses réponses. 

ChatGPT a suscité un grand enthousiasme grâce à ses capacités linguistiques impressionnantes. Avec l’annonce de GPT-4, l’engouement pour le chatbot s’est encore intensifié. GPT-4 est considéré comme étant la révolution des modèles d’apprentissage. Les capacités de l’IA étaient supposées dépasser l’imagination. Aujourd’hui, après 4 mois de son lancement, le modèle commence à montrer des signes de faiblesses.

GPT-4 plus bête : l’IA haut de gamme déçoit les utilisateurs

Ces dernières semaines, des utilisateurs ont exprimé leur mécontentement concernant les performances dégradées du modèle d’IA GPT-4 d’OpenAI. Selon certains témoignages sur les réseaux sociaux, GPT-4 est décrit comme étant « plus paresseux » et « plus bête » que dans ses versions précédentes. 

Les problèmes signalés incluent une logique affaiblie, des réponses erronées, une perte de mémoire des informations fournies, des difficultés à suivre les instructions, ainsi que des erreurs de syntaxe basique sur les codes. Cette baisse au niveau de la qualité de l’IA a poussé certains à remettre en question la valeur du modèle dans son état actuel. 

« GPT4 actuellement insatisfaisant”, d’après un développeur sur Twitter. « C’est comme expérimenter la conduite d’une Ferrari pour ensuite la métamorphoser subitement en un vieux camion usé. Je suis hésitant quant à la légitimité de payer pour une telle transformation. »

https://www.youtube.com/watch?v=6Hewb1wlOlo

GPT-4 plus bête : quelles sont les possibles raisons de ce déclin ?

Des spéculations émergent sur une possible refonte majeure de GPT-4, susceptible d’expliquer ces récentes baisses de performance. Des rumeurs circulent dans la communauté de l’IA, suggérant que l’algorithme a subi d’importantes modifications. Celles-ci ont eu un impact négatif sur ses capacités.

Il est plausible que ces changements aient contribué à la diminution de la qualité des réponses fournies par le modèle. Néanmoins, il convient de souligner que cette perception de “paresse” pourrait être le résultat d’une comparaison avec la version initiale du modèle, qui étaient indéniablement plus lentes, mais d’une précision remarquable.

Si GPT-4 est désormais plus rapide, cela semble s’être fait au détriment de ses performances globales. OpenAI serait-elle vraiment sur le point de faire une refonte du modèle pour inclure des capacités encore plus fascinantes ? Ou au contraire, l’entreprise mise-t-elle dorénavant sur la rapidité pour améliorer la productivité des outils utilisant l’algorithme ? Dans tous les cas, nous espérons une mise à jour pour restaurer les performances et la qualité attendues du modèle.

Quelles sont les capacités attendues du modèle au moment de son lancement ?

Annoncé officiellement en mars, GPT-4 est la dernière version du modèle de langage développé par OpenAI. Selon cette dernière, le modèle offre plusieurs améliorations et fonctionnalités par rapport aux versions précédentes.  

Il possède notamment des capacités de résolution de problèmes améliorées et une plus grande précision grâce à une connaissance générale plus large et des capacités de raisonnement avancées.

En outre, GPT-4 se distingue par sa créativité et sa collaboration accrues, ce qui lui permet de générer, d’éditer et d’itérer avec les utilisateurs sur des tâches d’écriture créative et technique. 

L’API GPT-4 est également disponible, permettant aux développeurs de construire des applications et des services basés sur ce modèle. Il convient de noter que GPT-4 possède des capacités multimodales, ce qui lui permet de traiter à la fois du texte et des images.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

5 commentaires

5 Commentaires

  1. Je vais proposer une autre hypothèse, car dire « les réponses sont de moins bonne qualité, donc c’est la faute de l’IA » est un raccourci. Ma proposition de réflexion est la suivante : et si 8 mois d’utilisation de l’IA avaient fait perdre en capacité de réflexion à de nombreux utilisateurs qui ne sont désormais plus capables de rédiger un prompt correctement et attendent désormais trop de l’IA ? Vraie question. Je me sers de Chat GPT depuis ses débuts et je n’ai observé aucune régression notable. Des petits coups de mou aux heures de pointe, mais rien d’extraordinaire.

  2. Fainéants, Fainéantes….. SVP

  3. Raté les commentaires, une étude vient de démontrer que GPT était bel et bien devenu beaucoup plus bête ces dernières semaines.

  4. @Sébastien Drouin
    Ma conviction est la même, et j’appelle cela le syndrome de DeepThought en rapport avec l’œuvre de Douglas Adams.
    Et tel que c’est parti, la Terre, enfin du moins notre civilisation dominatrice, est très probablement en cours de destruction.
    Peut-être une manière d’appuyer un peu plus le paradoxe de Fermi, au passage.

  5. @Fred
    Un lien pour vérifier aussi que cette étude n’a pas été réalisée à l’aide de ChatGPT ?
    Et éventuellement quelques conflit d’intérêt potentiels.

    De nos jours, on ne PEUT absolument plus faire confiance à qui/quoi que ce soit. On DOIT faire confiance à tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *