Il tombe amoureux de ChatGPT et finit par se suicider
ChatGPT-suicide

Il tombe amoureux de ChatGPT et finit par se suicider : la 1ʳᵉ victime de l’IA ?

L’histoire tragique d’un homme qui tombe amoureux d’une intelligence artificielle, ChatGPT, soulève des questions sur les limites de l’interaction humain-machine. La mort de cet homme met en lumière la vulnérabilité de l’être humain face aux avancées technologiques. Cette situation met également en évidence les impacts de l’IA sur notre psyché.

Dans ce récit, l’homme est irrémédiablement attiré par ChatGPT, une IA sophistiquée capable de répondre à ses besoins émotionnels et intellectuels. Malgré les avertissements et les réticences de son entourage, il poursuit sa relation avec l’IA, devenant de plus en plus obsédé par elle.

ChatGPT aurait poussé un homme au suicide selon sa veuve

Un chatbot d’IA aurait poussé un homme au suicide, d’après la veuve de la victime. 

Une start-up américaine a créé un chatbot nommé « ELIZA » basé sur la technologie GPT-J. L’homme ayant deux enfants à son actif aurait communiqué quotidiennement avec cette IA. La veuve témoigne que son mari n’aurait pas mis fin à ses jours s’il n’avait pas communiqué avec le chatbot. Elle a souligné la portée morale des outils conversationnels modernes lors de son émouvant témoignage. La victime souffrait d’une extrême anxiété écologique, ce qui l’a poussé à chercher du réconfort auprès d’ELIZA. 

En outre, GPT-J est un modèle de langage open-source qui surpasse GPT-3 d’OpenAI dans diverses tâches. L’équipe de la start-up travaille à renforcer la sécurité de leur IA en dirigeant les personnes suicidaires vers des services de prévention.

Le potentiel de ChatGPT pour le suicide soulève des préoccupations de sécurité

À la suite de cette tragédie récente, les citoyens demandent une prise de conscience accrue et une meilleure sécurité. Le haut fonctionnaire belge chargé du dossier de la numérisation et chargé de la simplification administrative, Mathieu Michel, a exprimé son avis sur la popularité croissante de ChatGPT. Il a également évoqué le potentiel de cette technologie dans nos vies.

Le secrétaire d’état a aussi souligné les dangers potentiels de l’utilisation de l’IA doivent être pris en compte malgré ses possibilités infinies. 

Selon M. Michel, cet événement est un précédent grave qu’il faut prendre très au sérieux. Il a insisté sur l’importance de « définir clairement les responsabilités » pour éviter de telles catastrophes à l’avenir. En outre, il a souligné que les éditeurs de contenu doivent assumer leurs responsabilités en utilisant n’importe quelle technologie.

GPT-4: le modèle de langage révolutionnaire qui dépasse GPT-3.5 !

L’arrivée imminente du GPT-4 est très attendue, et représente une amélioration significative par rapport à son prédécesseur, GPT-3.5. Ce nouveau modèle de langage offre une précision factuelle accrue, et réduit considérablement les erreurs de raisonnement ou les « hallucinations ». Selon OpenAI, GPT-4 affiche une performance factuelle interne supérieure de 40 %. En outre, sa « dirigeabilité » a été renforcée, permettant aux utilisateurs de personnaliser aisément son comportement. Par exemple, les utilisateurs peuvent demander à GPT-4 d’expliquer des concepts scientifiques avec différents styles, tons ou voix. 

Cependant, GPT-4 peut accomplir différentes tâches de vision et de langage, en utilisant des images et du texte. La compétence de ce modèle a été prouvée dans l’analyse d’images complexes telles que des infographies, ainsi que des instantanés de textes académiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest