Accueil > Dossiers > Etudes > La Chine domine le Big Data avec 60% des experts mondiaux
chine big data experts

La Chine domine le Big Data avec 60% des experts mondiaux

La Chine domine largement l’industrie du Big Data avec près de 60% des experts mondiaux. Malgré tout, le pays reste confronté à un manque de professionnels qualifiés. C’est ce que révèle une étude publiée par le site chinois cet.com.cn.

A l’échelle mondiale, on estime le marché du Big Data à 42 milliards de dollars. A l’heure actuelle, cette industrie en plein essor est largement dominée par la Chine selon une étude publiée par le site chinois cet.com.cn.

Ce rapport révèle que la Chine rassemble à elle seule 59,5% des experts en Big Data mondiaux. En seconde position, très loin derrière, on retrouve les Etats-Unis avec 22,4% des experts.

Le Big Data est aujourd’hui utilisé dans toutes les industries en Chine : retail, gouvernement, santé, éducation, transports… ainsi, d’après le spécialiste pékinois Liu Dingding, si les Etats-Unis ont joué un rôle clé dans la recherche et le développement du Big Data, la Chine domine en termes d’application de cette technologie.

La Chine n’échappe pas à la pénurie de Data Scientists et autres experts

Cependant, bien que la Chine possède le plus grand nombre d’experts Big Data, elle n’échappe pas à la pénurie de Data Scientists et autres professionnels. En effet, les employés Big Data ne représentent que 0,23% de la population active chinoise. Les autres pays sont également concernés avec 0,41% pour les Etats-Unis, 0,43% pour la Corée du Sud, 0,84% pour la Finlande et 1,12% pour Israël.

Face à une hausse des besoins, la Chine va donc elle aussi devoir trouver un moyen de remédier à ce problème. Selon Liu Dingding, l’éducation et les formations professionnelles seront donc indispensables. Même si plusieurs universités proposent déjà des filières Big Data, il sera aussi nécessaire d’établir des partenariats avec des entreprises pour faciliter l’insertion professionnelle.

En outre, à l’heure ou le gouvernement près de 70% des bases de données, le partage et l’ouverture des données seront nécessaires pour permettre leur exploitation. Par exemple, la province de Chengdu, capitale de la province de Sichuan, a mis en place un département Big Data pour promouvoir le développement de l’industrie. Une plateforme permet ainsi d’accéder à 604 bases de données ouvertes.

De telles initiatives sont amenées à se généraliser dans tout le pays, et devraient permettre à la Chine d’asseoir sa domination sur l’industrie du Big Data. Par extension, il est probable que la Chine règne sur d’autres technologies liées aux données comme l’intelligence artificielle et le Machine Learning…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend