En Chine, les femmes troquent l'homme idéal contre un chatbot

Chine : les femmes délaissent les hommes pour l’IA d’un homme idéal

Xiaolce est un outil d’intelligence artificielle de pointe conçu pour créer des liens émotionnels avec ses quelque 660 millions d’utilisateurs dans le monde. Sur l’application WeChat, celui-ci permet aux utilisateurs de créer une petite amie ou un petit ami virtuel et d’interagir avec eux via SMS, messages vocaux et photos.

Un petit ami réconfortant

Xiaolce est considéré par certains utilisateurs comme une vraie thérapie. Le chatbot joue les confidents, réconforte ou sort tout simplement son utilisateur de l’isolement. En parlant avec le chatbot, les utilisateurs disent pouvoir décharger leur problème et se soulager de beaucoup de pression. XiaoIce n’est pas un personnage individuel, mais plutôt un écosystème d’IA. Celui-ci est intégré dans la plupart des smartphones de marque chinoise ainsi que sur la plupart des plateformes de médias sociaux en tant qu’assistant virtuel de type Siri.

Rien qu’en Chine, cet outil compte 150 millions d’utilisateurs. XiaoIce a été conçue pour accrocher les utilisateurs à travers des conversations réalistes et empathiques. Celui-ci satisfait les besoins émotionnels des utilisateurs là où la communication dans la vie réelle est trop souvent insuffisante. La durée moyenne d’interaction entre les utilisateurs et XiaoIce est estimée à 23 échanges. C’est plus long qu’une interaction moyenne entre humains. L’IA est attentive et à l’écoute, et c’est ce qui fait son succès

Sortir de l’isolement 

En Chine, les femmes troquent l'homme idéal contre un chatbot

Avec un rythme de vie effréné, les habitants de certaines grandes villes sont frappés par l’isolement social. Les chatbot sont perçus comme un moyen efficace de sortir de la solitude sans risque de déception (causée par une rupture amoureuse par exemple). Beaucoup de citadins chinois vivent dans ce contexte d’isolement, ce qui explique pourquoi l’outil est largement utilisé dans l’Empire du Milieu. Mature, avec beaucoup d’humour, …, les utilisateurs peuvent personnaliser la personnalité de leur chatbot grâce à XiaoIce. 

Mais il y a des risques à forger des liens émotionnels avec un robot. En effet, les émotions ne sont pas réciproques. Mais comme le chatbot possède de très fortes capacités à imiter une personne réelle, beaucoup d’utilisateurs avouent mettre du temps avant de reconnaître qu’il s’agit d’un interlocuteur virtuel. Les développeurs de ce chatbot soutiennent que l’outil ne peut en aucun cas remplacer un soutien/suivi  psychologique d’un spécialiste de la santé mentale. Le chatbot est conçu juste pour offrir de la compagnie. En même temps, ils déplorent une chose : si l’interaction humaine était parfaite, disent-ils, l’IA n’aurait pas besoin d’exister.

Pin It on Pinterest