Accueil > Cloud computing > Citrix prédit que le terme ” Cloud ” sera obsolète d’ici 2025
citrix cloud 2025

Citrix prédit que le terme ” Cloud ” sera obsolète d’ici 2025

Selon une étude publiée par Citrix, le terme ” Cloud ” pourrait finir aux oubliettes d’ici 2025, tant cette technologie sera ancrée dans la culture d’entreprise. L’étude revient aussi sur l’état actuel du Cloud et sur le futur du marché.

Afin de dresser un état des lieux du Cloud Computing en 2018 et de prédire le futur de cette technologie, Citrix a interrogé plus de 750 décisionnaires d’entreprises britanniques de plus de 250 employés. 56% d’entre eux estiment que, d’ici 2025, la technologie Cloud sera si profondément ancrée dans les entreprises qu’il n’y aura même plus besoin d’un terme pour la désigner ou la distinguer des infrastructures sur site. 26% estiment ainsi qu’ils ne parleront plus du tout de ” Cloud ” d’ici la fin de 2025.

En parallèle, Citrix a mené un sondage séparé auprès de 1000 jeunes gens âgés de 12 à 25 ans afin d’identifier la vision du Cloud qu’à la nouvelle génération. 30% des participants à ce sondage ne savaient pas exactement ce que signifie le terme ” Cloud “, même si 83% considèrent que c’est là où ils stockent leurs photos et leur musique. 42% affirment utiliser le Cloud pour partager leurs photos, musiques, documents pour l’école, et autres données.

Citrix : le Cloud est de plus en plus adopté malgré des inquiétudes liées à la sécurité

sécurité cloud entreprises

En ce qui concerne l’état actuel du Cloud, toujours selon Citrix, 38% des grandes entreprises britanniques interrogées déclarent stocker actuellement plus de la moitié de leurs données sur le Cloud. En revanche, 59% gèrent encore leurs données sur site.

Une majorité de grandes entreprises britanniques (89%) admettent que le Cloud est important pour leur activité, tandis que 87% pensent que le principal bénéfice de l’adoption d’une infrastructure Cloud est d’améliorer la productivité.

Par ailleurs, 91% ont implémenté une stratégie Cloud ou prévoient de mettre une en place très prochainement (même si seuls 37% considèrent que leurs projets sont détaillés et alignés avec les objectifs de leurs entreprises).

Quoi qu’il en soit, malgré l’usage croissant du cloud hybride et public, les inquiétudes liées à la sécurité du Cloud demeurent. 31% des participants à l’étude craignent que le Cloud public ne soit pas suffisamment sécurisé pour y stocker leurs données. Ils sont 19% à penser la même chose du Cloud hybride. Notons que les grandes entreprises sont celles qui font le plus confiance au Cloud privé, puisqu’elles sont 88% à penser que ce type de Cloud est suffisamment sécurisé pour leurs données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend