covid 19 test ia

COVID-19 : une IA capable de remplacer les tests pour le coronavirus

Les chercheurs du King’s College London ont développé une IA capable de prédire si une personne a le COVID-19. Ses prédictions sont exactes dans 80% des cas, et révèlent que la perte d’odorat serait finalement le principal symptôme de la maladie…

Afin de lutter contre la propagation du COVID-19, les conseils de l’OMS sont clairs : ” tester, tester, tester “. C’est la seule solution pour identifier les porteurs asymptomatiques du coronavirus, les isoler et retrouver les personnes avec qui elles ont été en contact.

Cette stratégie s’est révélée fructueuse dans plusieurs pays comme Singapour, la Corée du Sud ou l’Allemagne. Malheureusement, partout dans le monde, les kits de tests manquent cruellement. La demande est largement supérieure aux capacités de production.

Achetez des leads sur la marketplace I.T

Afin de remédier à ce problème, Google avait déjà créé un outil permettant d’estimer la probabilité qu’une personne soit infectée. A présent, les chercheurs du King’s College London ont mis au point une intelligence artificielle capable de prédire si une personne à la COVID-19. Et ce, sans avoir besoin d’un test.

L’outil en question a été entraîné à partir des données de plus de 2,5 millions d’utilisateurs de l’application COVID Symptom Study. Également développée par le King’s College London, cette appli disponible pour tous permet de rapporter son état de santé chaque jour.

Environ un tiers des utilisateurs de cette app ont signalé des symptômes liés au COVID-19. Parmi eux, 18 374 ont passé un test, et 7178 se sont avérés positifs.

COVID-19 : l’IA révèle que le principal symptôme est l’anosmie

À partir de là, les chercheurs ont tenté de comprendre quels symptômes sont les plus couramment associés à un test positif. Ils ont alors fait une découverte surprenante.

En réalité, se focaliser uniquement sur les symptômes de fièvre et de toux se révèle insuffisant. Le symptôme le plus commun du COVID-19 s’avère être l’anosmie : la perte de l’odorat et du goût. Parmi les utilisateurs de l’application testés positifs, deux tiers ont eu ce symptôme alors que seul un cinquième des négatifs l’ont eu.

À partir de ces données, les chercheurs ont créé un modèle mathématique permettant de diagnostiquer si une personne a le COVID-19 en se basant sur son âge, son genre, et une combinaison de quatre symptômes : l’anosmie, la toux sévère ou persistante, la fatigue, et la perte d’appétit. Les prédictions de cette intelligence artificielle se révèlent exactes dans près de 80% des cas.

En conclusion, le professeur Tim Spector du King’s College London estime que l’anosmie devrait être considérée comme le principal symptôme du COVID-19. Les gouvernements et autorités sanitaires sont appelés à communiquer cette information, et toute personne expérimentant une perte de goût ou d’odorat devrait se considérer infectée et prendre les mesures d’isolation adéquates…