Cybersecurité entreprise

Cybersécurité d’une entreprise : combien cela coûte-t-il pour se protéger ?

Pour se protéger d’une cyberattaque, une entreprise doit faire face à des coûts de plus en plus élevés. Cela explique pourquoi Cyber Risk Report 2021 a révélé qu’une entreprise sur six a frôlé la faillite.

Les cyberattaques ciblent les petites et moyennes entreprises au point de leur faire perdre d’importantes sommes d’argent. Pourtant, ce risque peut être géré en renforçant la cybersécurité. Mais quel est le coût d’une cyberattaque ? Comment évaluer le coût d’un piratage pour une petite entreprise ?

Les cyberattaques visent les petites et moyennes entreprises

Chaque jour, les cyberattaques sont en augmentation. Si les grandes entreprises continuent d’être touchées, les PME comptant entre 10 et 49 salariés sont plus vulnérables aux attaques de serveurs et d’identifiants.

Pour ce qui est des sommes impliquées dans ces violations, les micro-entreprises semblent être les plus touchées. Dans le cas des sociétés embauchant moins de 10 salariés, le coût moyen pour se protéger contre la cyberattaque s’élève à environ de 7 200 euros. Pour certaines, les dommages occasionnés ont atteint 280 000 euros. Il arrive que les répercussions soient encore plus graves. En effet, une société allemande a été victime de violations qui ont coûté 430 000 euros par employé.            

Comment évaluer le coût d’une cyberattaque pour une petite entreprise ?

Malgré les données ci-dessus, certaines entreprises pensent encore qu’elles ne courent aucun risque. Pourtant, comme pour tout autre type d’investissement, il est nécessaire d’estimer le coût potentiel d’une cyberattaque. En fait, cela permet de déterminer s’il est « rentable » d’investir dans un système de sécurité informatique. 

Pour aider dans cette démarche, des outils ont été créés. Ils permettent d’évaluer rapidement le niveau de cyber-risque encouru. En plus, ils offrent la possibilité de comprendre les forces et les faiblesses en matière de cybersécurité en entreprise.

Ainsi les entreprises spécialisées dans ce domaine sont plus résistantes. En fait, elles subissent moins d’attaques par ransomware. Certes, elles peuvent être victimes de phishing, mais se rétablissent rapidement.

Cybersécurité entreprise : combien faut-il pour se protéger ?

Avant de mettre en place des systèmes pour se protéger, les chefs d’entreprise essaient d’évaluer combien une cyberattaque peut leur coûter. Pour eux, les pertes et les risques potentiels sont souvent sous-estimés. En effet, il arrive que les responsables se contentent de procéder à une estimation « superficielle. D’ailleurs, celle-ci ne tient compte que des dépenses liées directement à l’attaque. Ces derniers comprennent les données sur les clients, le contrôle du crédit, les sanctions ou les frais juridiques. Bien que cela semble très important, il ne s’agit que de la partie apparente de l’iceberg.

En fait, ces dernières années, la valeur totale attribuée à la cybersécurité a augmenté de 63 %. Par ailleurs, les sociétés qualifiées d’“expertes” dans le domaine de la cybersécurité consacrent près de 25 % de leurs dépenses informatiques à la protection contre les risques cybernétiques. Tandis que les novices n’y consacrent que 17 %.

Que ce soit pour prévenir les risques ou pour couvrir les retombées d’une cyberattaque, de nombreuses solutions existent pour se protéger. La formation de tous les employés constitue une mesure cruciale à instaurer. Si tout le monde se conforme aux mesures de sécurité mises en place, une grande partie du risque peut déjà être évitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest