deepl

DeepL : dossier complet sur ce logiciel de traduction en ligne

Le traducteur automatique DeepL est devenu un des outils en ligne les plus populaires pour une traduction de qualité. Grâce à une technologie d’intelligence artificielle (IA) très performante, il a réussi en un temps record à se hisser en haut de la liste.

Il est impressionnant de voir ce que cet outil de traduction est capable de faire, comparé aux géants de la traduction comme Google Traduction. En effet, il est simplement meilleur par le fait que les textes traduits sont plus naturels.

Quelles sont les origines de DeepL ?

DeepL GmbH est une société allemande située à Cologne qui œuvre dans le développement de produits d’Intelligence Artificielle (IA). Leur domaine de spécialisation est l’industrie de la langue. Au départ, la société a mis en ligne un dictionnaire bilingue connu sous le nom de Linguee. Il s’agit d’un site qui propose, en plus des définitions, des extraits de textes pour contextualiser les résultats de recherche. Ces extraits sont des textes qui ont été traduits auparavant et rassemblés par des robots d’exploration depuis des sites fiables comme celui de l’Union Européenne. Ensuite, un algorithme d’apprentissage calcule et trie les informations pour sélectionner les résultats les plus pertinents à afficher.

Ce dictionnaire en ligne est donc devenu une source de documentation très utilisée par les internautes dans leurs travaux de traduction.

La naissance de DeepL

En août 2017, l’équipe met en place une nouvelle plateforme de traduction en ligne, DeepL. Grâce à l’immense base de données Linguee qui s’est enrichie au fil des années, elle est rapidement devenu l’une des meilleures. DeepL, qui veut en réalité dire “Deep learning”, utilise la technique de l’apprentissage profond. En d’autres termes, il apprend toutes les données du dictionnaire multilingue et c’est de là que vient sa force.

Comment se passe la traduction ?

Traducteur automatique DeepL

Avant de parler d’apprentissage en profondeur, abordons la question de l’Intelligence Artificielle qui en est la base. Il s’agit d’un ensemble de techniques mises en œuvre par l’humain, afin de permettre à une machine d’imiter son intelligence réelle. Pour imiter le cerveau humain, cette technologie utilise un système fondé sur des réseaux neuronaux artificiels.

Les neurones virtuels sont des algorithmes qui calculent et traitent les signaux visuels. Autrement dit, ils sont capables de reconnaître et d’apprendre des signaux à partir d’exemples existants.

Le système de traduction de DeepL

C’est donc à l’aide des réseaux de neurones convolutifs que DeepL effectue les traductions sur le site. En termes d’apprentissage profond, il est important de préciser que plus la base de données est riche en exemples, mieux la machine apprend. De la même manière, DeepL utilise les réseaux pour apprendre à partir des extraits de textes traduits dans Linguee. C’est ainsi qu’il arrive à proposer des traductions plus naturelles.

En effet, les utilisateurs sont étonnés par la qualité des textes qu’ils demandent à DeepL de traduire. Et avec plus d’une vingtaine de langues prises en charge, il propose une large possibilité de combinaison de langues.

Traduire gratuitement

Les internautes sont vite devenus fans de ce service de traduction automatique. Obtenir un résultat intuitif, presque aussi nuancé que le travail d’un traducteur humain, c’est assez inattendu. Mais en plus de la qualité du travail effectué, DeepL propose également à ses utilisateurs de traduire des documents Word ou PowerPoint, tout en gardant la mise en forme. Par ailleurs, les développeurs ont mis en place une API (Application programming Interface) qui donne la possibilité de l’utiliser avec d’autres applications.

Toutefois, le traducteur gratuit DeepL enregistre les textes traduits pour approfondir son apprentissage. Or cela exposerait l’identité des traducteurs professionnels. Aussi, dans le but de préserver la confidentialité des utilisateurs, la version DeepL Pro n’enregistre aucune information.

DeepL vs Reverso : quel est l’outil le plus efficace ?

Reverso figure parmi les outils de traduction française les plus anciens disponibles en ligne. En effet, cette marque française existe depuis une vingtaine d’années. Elle tient sa notoriété grâce à son dictionnaire électronique et à ses outils de correction grammaticale.

Toutefois, la traduction effectuée par DeepL est souvent perçue comme plus naturelle et de meilleure qualité. De nombreux utilisateurs ont souligné que ce logiciel permet de bénéficier des traductions beaucoup plus exactes et subtiles par rapport à Reverso. De plus, sa capacité à analyser le contexte et à déceler la thématique du document en fait d’elle une solution idéale pour les textes plus techniques.

Par ailleurs, en respectant les structures des textes, il est facile de s’y retrouver. Non seulement le logiciel fait preuve de rapidité, mais il réussit à bien transcrire les principaux symboles utilisés dans les documents typographiques. 

Il permet de rectifier systématiquement les approches proposées par le logiciel. Il suffit d’explorer les différentes traductions envisageables en fonction des termes et de déterminer certaines règles par le biais de son lexique intégré. D’autre part, il détecte directement la langue à traduire, sans avoir besoin de la spécifier.

Pour la version gratuite, celle-ci offre la possibilité de traiter 5 000 caractères simultanément. Ces nombres représentent une quantité beaucoup plus importante par rapport aux 800 caractères de Reverso.

DeepL ou Google Traduction ?

deepl logo

Google Traduction est sûrement l’outil de traduction en ligne le plus connu. Mais compte tenu du temps qui lui a fallu pour gravir les échelons, DeepL a de quoi faire trembler le géant du net.

Ces plateformes utilisent toutes les deux la technologie des réseaux neuronaux pour traduire automatiquement des textes. Pourtant, l’écart dans le niveau de perfection entre les résultats est incontestable. C’est simple, grâce aux milliards de données puisées dans Linguee, l’algorithme d’apprentissage de DeepL est plus apte à apprendre. Et ce n’est pas uniquement une question de quantité, mais surtout de la qualité de ces sources d’informations.

La société dispose du 23e supercalculateur le plus puissant au monde. Autrement dit, en l’espace d’une seconde, DeepL arrive à traduire un million de mots. Il existe une évaluation qui consiste à comparer les travaux de traductions automatiques par des traductions faites par les humains. Le test BLEU, comme on le désigne, a prouvé que Google Traduction est 3 fois moins efficace.

Aussi, avec l’apprentissage profond, la puissance de la vitesse de traduction et la qualité des textes traduits font clairement de DeepL le meilleur traducteur en ligne.

En revanche, Google Traduction a pour avantage de proposer beaucoup plus de langues.

Deepl désormais disponible sur iOS et iPad

deepl app ios

Quiconque a déjà traduit des textes dans d’autres langues sur Internet devrait déjà avoir rencontré le traducteur en ligne DeepL. L’outil est l’un des traducteurs les plus populaires et les meilleurs du marché depuis plusieurs années. Au début, l’application est clairement organisée. Jusqu’à présent, il n’était possible que de traduire des textes, puis de les copier ou de les partager avec d’autres. D’autres fonctions typiques des smartphones, telles que la traduction en reconnaissance vocale ou d’image, manquaient jusqu’à présent. Le service concurrent de Google propose, elle, de telles fonctions.

Le traducteur DeepL existe depuis près de trois ans. Jusqu’à présent, il était disponible via son propre site Web et via des applications pour Windows de Microsoft et MacOS d’Apple. Le champ d’application n’a été élargi que depuis mars 2021, les textes pouvant depuis être traduits en 24 langues depuis un iPhone ou un iPad. Cependant, les propriétaires d’appareils Android doivent être patients. En effet, si l’application DeepL est disponible en téléchargement dans l’App Store, le traducteur n’est pas encore disponible pour les appareils Android. Bien qu’il existe certaines applications appelées DeepL dans le Google Play Store, aucune d’entre elles n’est une version officielle.

Source : dw.com

Pin It on Pinterest