reconnaissance facebook like ue donnée meta withins

Facebook met un coup de frein à son programme de reconnaissance faciale

Facebook a annoncé qu’il allait supprimer les modèles de reconnaissance faciale de plus d’un milliard d’utilisateurs.

Après des années de critiques, Facebook a finalement accepté de réduire drastiquement l’utilisation de son système de reconnaissance faciale. Le réseau social va ainsi supprimer les modèles biométriques de plus d’un milliard de personnes.

L’annonce intervient quelques mois seulement après qu’un juge fédéral américain a approuvé le règlement d’un recours collectif intenté contre la société de Mark Zuckerberg dans l’Etat de l’Illinois.

Un procès dans le cadre duquel Facebook a accepté de payer une amende de 650 millions de dollars pour avoir utilisé la reconnaissance faciale et d’autres données biométriques sans le consentement de ses utilisateurs.

La technologie de la reconnaissance faciale peu compatible avec le respect de la vie privée

Depuis des années, les défenseurs de la vie privée remettent en question les pratiques de Facebook concernant la reconnaissance faciale. Des dénonciations faites à de nombreuses reprises, et qui semblent donc avoir réussi à faire plier le géant des réseaux sociaux.

Cependant, en dépit de sa décision de réduire son usage de cette technologie, Facebook n’y renonce pas totalement.

Dans une déclaration, Jérôme Pesenti, son vice-président chargé de l’intelligence artificielle, a ainsi indiqué que l’entreprise continuerait à utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour un « ensemble restreint de cas d’utilisation ».

Il s’agirait notamment d’aider les gens à accéder à un compte verrouillé, à vérifier leur identité dans des produits financiers ou à déverrouiller un appareil personnel.

Pour toutes les autres situations, M. Pesenti a déclaré que le réseau social allait réexaminer les bénéfices et les coûts de l’usage de son système de reconnaissance faciale.

Facebook se veut plus en accord avec les préoccupations concernant la vie privée

« Nous devons mettre en balance les cas d’utilisation positifs de la reconnaissance faciale avec les préoccupations sociétales croissantes, d’autant plus que les régulateurs n’ont pas encore fourni de règles claires », a ainsi souligné M. Pesenti.

« Dans le cadre de ce changement, les personnes qui ont opté pour notre paramètre de reconnaissance faciale ne seront plus reconnues automatiquement dans les photos et les vidéos, et nous supprimerons le modèle de reconnaissance faciale utilisé pour les identifier », a-t-il ajouté.

Plus d’un tiers des utilisateurs actifs quotidiens de Facebook ont opté pour le paramètre de reconnaissance faciale. Selon M. Pesenti, certaines catégories de personnes l’apprécient tout particulièrement. Parmi elles, les personnes aveugles ou malvoyantes qui peuvent accéder grâce à lui à des descriptions d’images.

Le responsable a toutefois indiqué qu’il y avait actuellement trop d’incertitudes quant à la réglementation américaine et aux problèmes de confidentialité que cette technologie continue de poser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest