facebook portal données

Facebook avoue que son écran connecté Portal collectera vos données

Facebook avoue finalement que son écran connecté Portal collectera des données sur les appels vocaux émis par les utilisateurs via l’application Messenger. La firme avait pourtant promis que la confidentialité serait l’une des priorités de ce nouvel appareil…

Lors de l’annonce de l’écran connecté Facebook Portal, de nombreuses personnes ont ri jaune. Comment une entreprise qui cumule les scandales liés à la confidentialité peut tenter de vendre un appareil doté d’une caméra, quelques jours seulement après avoir annoncé une fuite de données monumentale sur son réseau social ?

Cependant, Facebook s’était empressé de rassurer ceux qui craignaient que Mark Zuckerberg les espionne en permanence. La firme avait assuré que la confidentialité serait l’un des principaux mots d’ordre ce nouvel appareil, et que les conversations resteraient entre les interlocuteurs.

Facebook Portal collectera les mêmes données que l’application Messenger

Par la suite, toutefois, un porte-parole de l’entreprise vient d’avouer auprès du site web Recode que le Portal collecterait bien des données pour les vendre aux publicitaires. En effet, la fonctionnalité d’appel vocal de l’appareil repose sur l’infrastructure de Messenger. De fait, les informations habituellement collectées par l’application comme la durée et la fréquence des appels seront également récupérées. Une approche plus en phase avec les pratiques auxquelles Facebook nous a habitués…

Il est difficile de dire si Facebook a volontairement caché au public que Portal collecte les données ou s’il s’agit simplement d’une erreur de communication. Cependant, la firme avait bien insisté sur la confidentialité et le fait qu’il serait possible de déconnecter la caméra. On peut donc penser qu’elle a voulu cacher ses intentions aux consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest