GM autonome

GM : Lancement des premiers véhicules autonomes pour 2025

General Motors (GM) vendra des véhicules autonomes d’ici « le milieu de la décennie », a déclaré Mary Barra, PDG de l’entreprise américaine, lors de sa conférence CES 2022.

Alors que le constructeur s’attend à ce que sa filiale Cruise, spécialisée dans la conduite autonome, soit la première à lancer un service de robot-taxi sur le marché américain, Mme Barra a déclaré que GM poursuivait son objectif de développer ses propres véhicules autonomes.

Véhicules autonomes personnels : commercialisation à partir de 2025

« Nous continuons à chercher des moyens d’étendre la technologie des véhicules entièrement autonomes au transport individuel, avec la sécurité et la qualité que nos clients attendent », a ainsi souligné Mme Barra dans sa présentation.

« GM et Cruise disposent d’un savoir-faire technologique considérable et d’une grande expérience, et nous travaillons à la mise sur le marché des véhicules autonomes les plus rapides, a-t-elle poursuivi. Notre objectif est de commercialiser nos premiers véhicules autonomes dès le milieu de la décennie. »

Mme Barra n’a pas précisé si Cruise participera au programme de véhicules autonomes personnels de GM.

Un calendrier trop ambitieux ?

Cruise, dont GM est actionnaire majoritaire, travaille sur des véhicules électriques autonomes partagés destinés à être utilisés dans des zones urbaines densément peuplées, pour transporter des personnes et éventuellement des colis.

C’est sur les voies publiques de San Francisco que la filiale teste ses véhicules à conduite autonome ; et, depuis quelques semaines maintenant, elle offre à ses employés la possibilité de réserver des trajets sans chauffeur, c’est-à-dire sans accompagnateur humain. Pour l’heure, ce service n’est toujours pas disponible pour le grand public.

Pour mémoire, Cruise avait prévu le lancement commercial de sa flotte de VTC autonomes à San Francisco en 2019. Mais elle a dû reporter cet ambitieux projet sine die pour procéder aux tests supplémentaires exigés par les pouvoirs publics.

Le calendrier de GM pour les voitures autonomes personnelles peut sembler ainsi très optimiste compte tenu des revers subis par le développement de ces véhicules au cours de ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest