google tone transfer

Google transforme vos fredonnements en solos d’instruments grâce à l’IA

Le nouvel outil de Machine Learning expérimental créé par Google Magenta, Tone Transfer, permet de convertir vos fredonnements en superbes solos d’instruments. Découvrez comment fonctionne cet outil d’intelligence artificielle au potentiel révolutionnaire…

Vous êtes vous déjà trouvé dans cette situation ? Vous êtes dans les transports, sous la douche ou en train de cuisiner, quand vous êtes soudainement frappé par un éclair de génie. Dans un élan d’inspiration, une mélodie apparaît dans votre tête.

Vous en êtes sûr : si seulement vous pouviez composer une chanson complète avec cet air, cette chanson pourrait devenir un hit international et vous rendre riche en millions. Malheureusement, vous ne savez jouer d’aucun instrument et vous contenter donc de fredonner ce tube de l’été qui ne verra jamais le jour devant votre plaque de cuisson.

Bonne nouvelle : grâce à l’intelligence artificielle, Google vous permet désormais de transformer automatiquement vos fredonnements en superbes solos d’instruments. Ce rêve devient réalité grâce à Tone Transfer, le nouvel algorithme de Machine Learning expérimental du géant de la tech.

Il suffit de se rendre sur le site web de Tone Transfer à partir d’un smartphone Android ou d’un PC, et d’enregistrer 15 secondes de son. Vous pouvez fredonner, taper sur votre bureau ou même jouer d’un véritable instrument.

Par la suite, l’algorithme convertit cet air en un signal numérique. Enfin, ce signal est lui-même converti en un solo de flute, de saxophone, de violon ou de trompette, au choix.

Bien entendu, la qualité du résultat dépend de la qualité de votre micro et d’éventuels bruits en arrière-plan pendant l’enregistrement. Toutefois, dans les conditions optimales, le rendu est impressionnant.

Comment fonctionne l’outil Tone Transfer de Google ?

Cet outil est l’oeuvre de l’équipe Google Magenta, chargée d’explorer les possibilités offertes par le Machine Learning dans le domaine de l’art. Par le passé, cette équipe a créé plusieurs expériences comme celle permettant de composer des mélodies dignes de Bach.

Pour créer Tone Transfer, les chercheurs ont d’abord développé une bibliothèque DDSP (Differentiable Digital Signal Processing). En contrôlant certains paramètres des Digital Signal Processors, il est possible de produire des sons d’instruments naturels.

Le DDSP permet d’utiliser un réseau de neurones artificiels pour convertir l’audio entré par l’utilisateur en un DSP afin de pouvoir le convertir à son tour en différents sons d’instruments.

tone transfer fonctionnement

Avec sa bibliothèque DDSP, l’équipe de Google est en mesure d’entraîner des modèles de synthèse audio avec moins de paramètres et moins de données. Ce sont ces modèles qui permettent de créer des audio de haute qualité à partir de simples fredonnements ou autres sons émis par l’utilisateur.

Certes, pour l’heure, il est peu probable qu’une musique créée avec cet outil se hisse au somme des charts. Cependant, cette nouvelle expérience de Google Magenta offre un aperçu des possibilités offertes par le Machine Learning pour le futur de la composition musicale

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article complet publié sur le blog de Google Magenta. L’outil Tone Transfer quant à lui est disponible à cette adresse.