L’IA va accélérer ces découvertes scientifiques à un rythme fou : Tenez-vous prêt !

Les chercheurs comptent sur l'IA pour accélérer les découvertes scientifiques. Les années de recherche peuvent devenir quelques mois seulement.

Les capacités remarquables de l'intelligence artificielle intéressent également la communauté scientifique. Les chercheurs considèrent que l'IA est capable d'accélérer les découvertes scientifiques. La technologie peut, en effet, les affranchir de certains processus qui ralentissent leurs travaux.

Tout part des morsures de serpent…

Susana Vazquez-Torres passe actuellement sa quatrième année à l'université de Washington, à Seattle aux États-Unis. La jeune étudiante ambitionne de créer de nouveaux médicaments pour traiter les maladies ne faisant pas partie des priorités de la médecine.

D'après l'Organisation mondiale de la santé, près de 100 000 personnes meurent chaque année à la suite d'une morsure de serpent. Ce chiffre assez élevé est principalement dû à trois facteurs. D'abord, le manque d'efficacité des traitements, ensuite leur dangerosité. Vient également la question de leurs prix exorbitants.

Cette situation préoccupe beaucoup Vazquez-Torres. Une partie du problème réside dans le fait que l'élaboration de nouveaux médicaments est un processus lent et laborieux. Trouver une nouvelle molécule prometteuse peut effectivement prendre plusieurs années. Mais l'utilisation de l'intelligence artificielle est venue changer la donne cette année.

Impact de l'IA sur les travaux de Vazquez-Torres ?

L'étudiante new-yorkaise a démarré son projet en février dernier. Elle se retrouve aujourd'hui avec une liste de molécules à fort potentiel grâce à l'intelligence artificielle. Atteindre ce stade du projet aurait pris des années de recherche sans la technologie.

Les travaux de Vazquez-Torres s'appuient sur un type d'IA appelé modèle de diffusion, dont font partie ou . Il s'agit d'une famille d'IA capable de créer ou de générer de nouvelles choses – des images dans le cas de Midjourney ou DALL-E. L'intelligence artificielle a ainsi été utilisée pour modéliser de nouvelles molécules.

Notons que la recherche de Vazquez-Torres se focalise sur les protéines. Ces dernières se composent d'acides aminés, dont les combinaisons sont pratiquement infinies. Avant, les chercheurs devaient systématiquement tester des milliers de combinaisons pour trouver le bon. Cela prenait alors plusieurs années, mais pas avec l'intelligence artificielle.

Comment l'IA fera accélérer les découvertes scientifiques ?

Les capacités des modèles de diffusion peuvent être appliquées à divers domaines scientifiques : la recherche en génétique, sur le climat ou encore la physique des particules. Ces IA génératives traitent les données de recherche beaucoup plus rapidement que les humains – et ce, quelle que soit la quantité.

De cette manière, l'IA peut accélérer les découvertes scientifiques en cherchant des connexions entre les nombreux travaux.

Rappelons que la littérature scientifique comporte des milliers d'articles publiés sur plusieurs décennies. Les modèles de diffusion pourraient trouver de nouveaux liens entre les recherches. Cela mettrait alors les scientifiques sur de nouvelles pistes pour compléter leurs travaux.

L'implémentation de l'intelligence artificielle inquiète tous les secteurs d'activité, car elle menace les emplois. Visiblement, le monde scientifique ne semble pas partager cette inquiétude. « Pour moi, c'est le contraire, c'est excitant », fait savoir Vazquez-Torres sur l'utilisation de l'IA et la sécurité de l'emploi. Pour la chercheuse new-yorkaise, que l'IA fasse accélérer les découvertes scientifiques est plus important.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *