Coscientist

Historique : ce robot IA vient de reproduire le prix Nobel de Chimie

Coscientist, une IA basée sur GTP-4 vient de faire ses preuves dans le domaine scientifique. Cet outil a réussi à manipuler des réactions organiques clés. C’est une avancée considérable pour la science. En effet, l’intelligence artificielle pourrait être la clé des prochaines découvertes.

L’équipe de Gabe Gomes de l’Université Carnegie de Mellon vient-elle de réussir l’exploit de XXIe siècle ? Ces chercheurs ont récemment développé une IA basée sur GPT-4. Ils l’ont programmé pour exécuter différentes fonctions. Le dénommé Coscientist peut œuvrer en indépendant dans un laboratoire. Et la démonstration a convaincu le grand public.

« Mon prototype déjanté était capable de vraiment bien faire les choses »

Cette déclaration de Gabe Gomes illustre parfaitement la performance de Coscientist. Cette IA, comme les autres modèles de langages, s’appuie sur une base de données considérable. Cependant, les LLM n’étaient pas capables de traiter avec précision les structures moléculaires. Mais des scientifiques ont réussi à l’adapter pour effectuer cette tâche. Coscientist est alors le fruit de cet exploit.

« L’utilisation des LLM nous aidera à surmonter l’un des obstacles les plus importants à l’utilisation de laboratoires automatisés : la capacité à coder. (…) Si un scientifique peut interagir avec des plateformes automatisées en langage naturel, nous ouvrons le champ à beaucoup plus de personnes » Gabe Gomes.

Une combinaison de 4 modules de logiciels

GPT-4 œuvre dans les 4 modules de logiciels de Coscientist. Le premier est le plus important. C’est un module de planification, qui se situe au cœur de l’IA. Un deuxième module s’occupe des recherches sur internet. Ce dernier analyse les articles scientifiques, les études, et les critiques pour fournir des informations à l’utilisateur. Le troisième, quant à lui, intègre les textes des manuels d’équipements. Il est alors capable de contrôler les machines de laboratoire pour arriver aux résultats attendus. Le dernier module est incontournable dans les recherches scientifiques. Il examine les données des expériences pour définir les réussites et les échecs.

Mais Coscientist possède aussi une autre option. Elle ne se base pas sur GPT-4. Cependant, cette fonctionnalité est apte à effectuer des calculs complexes. C’est un atout considérable lors de la préparation des expériences.

Coscientist

Place à la démonstration

Coscientist a surpris tout le monde lors de sa démonstration. L’équipe de chercheurs a demandé à l’IA d’effectuer des réactions chimiques assez complexes. Le robot devait former les liaisons carbone-carbone catalysées par le palladium de Suzuki et Sonogashira. Les scientifiques ont juste indiqué l’emplacement des réactifs dans le laboratoire. En moins de quatre minutes, Coscientist a réussi à reproduire la réaction chimique.

Les chercheurs ont ensuite vérifié les résultats de cette démonstration. Ils ont utilisé la chromatographie en phase gazeuse et la spectrométrie de masse. La conclusion est unanime : Coscientist a réussi avec une précision exceptionnelle.

La démonstration de Coscientist est actuellement disponible en ligne. C’est l’occasion de lire tous les détails concernant cette innovation.

Le prix Nobel de Chimie 2010, reproduit par l’IA

Les réactions reproduites par Coscientist ne sont autres que les lauréates du prix Nobel de Chimie 2010. À noter que ces réactions ont innové le processus de développement pharmaceutique. Avec cette performance, Coscientist pourrait aussi prétendre à ce prix prestigieux d’ici quelques années. En effet, les scientifiques vont toujours tenter de perfectionner leur IA pour atteindre cet objectif. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

8 commentaires

8 Commentaires

  1. Un formidable outil effectivement mais je tiens à rappeler que les publications avec les méthodes pour reproduire la réaction chimique ayant conduit à ce Prix Nobel sont disponibles en ligne. L’IA a pu donc les retrouver et mener l’expérience en suivant la méthode disponible, le tout de façon extrêmement rapide.

  2. Merci pour ce titre on ne peut plus menteur… Aller zou, j’enlève ce site de ma liste de lecture. Dommage.

  3. Article intéressant mais les titres faux et putaclic on en peut plus…

  4. Nom d’article tout à fait mensonger, c’est honteux.
    Article de mauvaise qualité scientifique.

  5. Et le titre putaclick il est généré par une IA ?

  6. Bonjour, nous sommes désolés pour cette confusion dans le titre. Nous veillerons à faire des titres plus explicites à l’avenir, en espérant pouvoir compter sur vous pour rester parmi nos lecteurs. Bonne journée !

  7. Désolé, nous allons faire un effort sur ce point. Merci pour votre fidélité !

  8. Navrés pour cette confusion. Nous allons faire un effort sur les titres. Merci pour vos retours !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *