gta intel machine learning

Intel rend le jeu GTA V ultra réaliste grâce au Machine Learning

Grâce au Machine Learning, les chercheurs d’Intel sont parvenus à améliorer les graphismes du jeu vidéo GTA V pour atteindre un rendu photoréaliste. Une fenêtre s’ouvre sur le futur de l’industrie vidéoludique…

Faut-il encore présenter GTA V ? Avec plus de 140 millions de ventes depuis son lancement en 2013, ce jeu vidéo est l’un des plus grands succès de tous les temps.

Ce triomphe est en grande partie lié au réalisme du titre. La ville fictive de San Andreas où l’action prend place est très proche de Los Angeles et de la Californie du sud dont elle s’inspire ouvertement.

Ainsi, les joueurs peuvent se défouler allègrement en arpentant librement les rues de cette réplique grandeur nature du “ Golden State “… sans aucune contrainte morale. C’est l’un des éléments qui font de Grand Theft Auto V un formidable exutoire.

Toutefois, grâce au Machine Learning, Intel Labs vient d’offrir à GTA V un réalisme d’une tout autre envergure. Le projet “ Enhancing Photorealism Enhancement “ transforme le jeu en une expérience visuellement photo-réaliste.

Cette prouesse est le fruit du travail des chercheurs Stephan R.Richter, Hassan Abu Alhaija et Vladlen Kolten. Pour l’accomplir, ils ont tout d’abord nourri un réseau de neurones à partir de l’ensemble de données Cityscapes Dataset.

Cette ressource est principalement composée de photographies de rues allemandes capturées sous une large variété d’angles. L’entraînement à partir de ces photos a permis à l’IA d’apprendre à compléter les graphismes de GTA V à l’aide de détails visuels tirés du monde réel.

Intel a entraîné son IA à partir de photos des rues allemandes

Il existe déjà des processus de conversion photoréaliste, mais ce projet d’Intel Labs va plus loin. Des informations géométriques en provenance de GTA V lui-même ont aussi été intégrées. Appelées “ G-Buffers “, ces informations contiennent notamment des données sur la distance entre les objets du jeu et la caméra, la qualité des textures ou encore l’éclat des véhicules.

Les résultats de cette expérience sont impressionnants, et ont même surpris les chercheurs. Après ce traitement, le jeu ressemble véritablement aux images capturées par un appareil photo. La luminosité est légèrement délavée, la chaussée semble plus douce, et les reflets sur les voitures sont très convaincants.

Même s’il est peu probable qu’une mise à jour officielle de GTA V basée sur le Machine Learning soit déployée par Rockstar, ce projet ouvre une fenêtre sur le futur du jeu vidéo. À l’avenir, il est probable que l’IA soit utilisée pour maximiser le réalisme visuel des jeux.

De nombreux titres profitent déjà du processus appelé “ AI Upscaling “, qui consiste à améliorer la définition des images grâce au Machine Learning. Cette technique a été mise en lumière par la Nvidia Shield TV, et différents projets visant à améliorer les graphismes d’anciens jeux vidéo.

L’approche consiste à compléter les pixels manquants grâce aux prédictions d’un réseau de neurones. Elle peut être appliquée à un jeu vidéo, ou même à un film afin d’atteindre une plus haute définition.

Au-delà des graphismes, l’intelligence artificielle pourrait aussi permettre de créer des personnages virtuels au comportement réaliste pour les jeux vidéo. Il semble clair que l’IA s’apprête à faire entrer l’industrie vidéoludique dans une ère nouvelle…

Pin It on Pinterest