Accueil > Intelligence artificielle > Intelligence artificielle : la Chine compte révolutionner 17 industries
chine intelligence artificielle

Intelligence artificielle : la Chine compte révolutionner 17 industries

La Chine est déterminée à devenir le leader mondial de l’intelligence artificielle. Dans ce contexte, le gouvernement vient d’identifier 17 secteurs prioritaires pour l’IA tels que les véhicules autonomes ou les robots de service. Les entreprises privées et les institutions publiques sont invitées à collaborer autour de projets dans ces domaines.

D’ici 2030, la Chine compte devenir le leader mondial de l’intelligence artificielle avec une industrie nationale de l’IA estimée à 150 milliards de dollars. Pour ce faire, le gouvernement estime que la Chine devra rattraper les Etats-Unis dès 2020.

Afin d’atteindre ces objectifs ambitieux, le Ministière chinois de l’Industrie et des Technologies Informatiques (MIIT) a identifié 17 secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Parmi ces domaines à transformer grâce à l’IA, on compte les véhicules autonomes, les drones intelligents, les puces de réseaux de neurones, les robots de services ou encore les robots industriels.

Intelligence artificielle : les entreprises privées et les institutions publiques chinoises invitées à collaborer

chine intelligence artificielle

Des entreprises privées et des institutions de recherche triées sur le volet ont été invitées à diriger des projets et à définir des objectifs à court terme à atteindre d’ici 2020. L’objectif est d’unir le secteur public et le secteur privé pour  » dépasser le goulet d’étranglement  » qui s’oppose au développement de la Chine dans le domaine de l’IA. Le gouvernement souhaite également accélérer l’intégration entre l’industrie de l’IA et l’économie chinoise.

Ainsi, dès 2020, la Chine espère que ses robots de service intelligents et ses robots industriels seront capables de percevoir leur environnement, d’interagir de façon naturelle, d’apprendre de manière autonome et de collaborer avec les humains. Ces robots pourront alors être massivement produits pour un usage domestique, industriel, et pour les services publics.

Les ambitions du gouvernement chinois concernant l’intelligence artificielle profitent directement aux professionnels du secteur. Alors que le salaire moyen des diplômés d’un doctorat en IA s’élevait à environ 63 000 euros par an en 2017, il a augmenté de 60% pour dépasser 100 000 euros par an en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend