Transfert données entre UE et Corée du Sud AI

La Corée du Sud se tourne vers l’IA pour réduire son taux de suicide

Alors que le pays continue d’être confronté à un taux de suicide élevé, la Corée du Sud se tourne vers l’IA pour trouver une solution à ce problème.

A Séoul, capitale de la Corée du Sud, l’équipe 119 du service d’incendie et d’urgence a introduit il y a quelque temps déjà une technologie d’intelligence artificielle pour mieux surveiller l’activité humaine le long des ponts de la rivière Han.

Le but de cette opération : réduire le nombre de tentatives de suicide commises à partir de ces lieux. Pour de nombreux Coréens, ces ponts semblent encore l’endroit tout indiqué pour mettre fin à leur vie, en se jetant dans la fameuse rivière Han.

Grâce à la technique du deep learning (apprentissage profond), cette IA est en mesure d’analyser le comportement des piétons qui traversent ces célèbres ponts, identifiant ceux qui ont une conduite suspecte ou anormale. Et lorsque c’est le cas, par exemple si une personne s’attarde trop longtemps au même endroit, l’IA alerte l’équipe 119 et la police afin qu’elles soient dépêchées pour d’éventuelles opérations de sauvetage.

Selon l’un des responsables de l’équipe, le système d’IA, qui utilise par ailleurs de multiples caméras de surveillance de part et d’autre de ces ponts, a déjà sauvé de nombreuses vies.

Corée du Sud : L’IA a permis de sauver de nombreuses vies

Le taux de réussite des opérations de sauvetage s’est en effet amélioré, a-t-il dit, « car il est beaucoup plus facile de repérer des personnes flottant sur l’eau que de les rechercher après qu’elles aient été submergées ». La possibilité de recevoir des alertes rapides, grâce à l’IA, fait une différence significative et est la raison de ce succès.

La Corée du Sud est connue depuis longtemps pour son taux de suicide élevé. En 2020, le pays avait le taux de suicide le plus élevé parmi les 38 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les données de l’OCDE montrent que la Corée du Sud comptait 23,5 personnes qui se sont suicidées pour 100 000 habitants cette année-là, soit plus du double de la moyenne des pays membres (10,9).

Le suicide était la principale cause de décès chez les Sud-Coréens d’âge adolescent à trentenaire en 2020. En particulier, le nombre de suicides chez les personnes dans la vingtaine a augmenté de 12,8 % par rapport à 2019.

Le système IA étendu à la surveillance de nouveaux ponts

Selon les experts, ce bond reflète un sentiment de solitude et d’anxiété omniprésent chez les jeunes Sud-Coréens à la suite de la pandémie de coronavirus. En rendant particulièrement pénible la recherche d’emploi en Corée, cette pandémie les a particulièrement éprouvés sur le plan psychologique.

Avant l’introduction du système d’IA, les opérations de sauvetage étaient généralement menées après avoir reçu des informations selon lesquelles une personne tentait de se jeter ou s’était jetée d’un pont. Dans de nombreux cas, les sauveteurs arrivaient trop tard pour les sauver.

Le système couvre actuellement neuf endroits stratégiques, là où la plupart des suicides ont eu lieu. Il devrait être étendu à quatre autres ponts à partir de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest