LinkedIn

LinkedIn, tout savoir sur le réseau social pour les professionnels

LinkedIn est le plus grand réseau professionnel qui rassemble des millions de membres. Il permet de vous connecter entre contacts de confiance, mais aussi de découvrir des profils, partager des idées et des opportunités avec un réseau plus large de professionnels. En établissant votre profil, la plateforme vous donne les clés pour contrôler votre identité en ligne. En effet, il est possible que votre profil apparaisse parmi les premiers résultats de recherche sur Google, étant donné que les profils LinkedIn sont toujours en tête des résultats. De ce fait, vous pouvez contrôler l’image que vous souhaitez envoyer aux gens qui vous recherchent en ligne.

Bien que considéré comme un géant discret des réseaux sociaux, de par sa nature professionnelle, LinkedIn exerce une forte influence sur les demandeurs d’emploi, des marques et des recruteurs d’industries connectées. En effet, créé en 2002, le réseau social est accessible dans plus de 200 pays. Il compte entre 355 millions et 378 millions d’utilisateurs actifs mensuels pour 774 millions d’inscrits (chiffres de 2021). Pour la France, les chiffres respectifs sont de 10,7 millions et 22 millions.

LinkedIn s’utilise essentiellement pour la recherche d’emploi, l’établissement d’un réseau professionnel ou la recherche de sujets d’actualité dans votre secteur.

LinkedIn, comment ça marche ?

Créer un profil

La première étape, lorsque vous ouvrez le site, est la création d’un profil, comme pour la plupart des réseaux sociaux. En outre, LinkedIn héberge votre profil personnel sur une page, où vous pouvez indiquer des informations : expérience professionnelle, compétences, etc. Cependant, contrairement à d’autres plateformes, le profil compte énormément, surtout pour la recherche d’emploi. Il est donc important de le remplir convenablement. Un degré de complétude instauré par la plateforme vous informe sur le pourcentage de remplissage de votre profil LinkedIn.

Par ailleurs, plus votre profil est complet, plus il a de chances d’apparaître parmi les premiers résultats de recherche. Par exemple, un employeur qui cherche les mots-clés « Photoshop » peut potentiellement tomber sur votre profil, si vous avez stipulé ce type de compétence. 

Obtenir des contacts

Une fois votre profil créé, vous devrez étendre votre réseau sur LinkedIn en obtenant des contacts. À cet effet, le réseau social dispose d’algorithmes et d’exploration de données qui rendent cette tâche assez simple. En effet, lorsque vous effectuez une série de recherches de base, c’est-à-dire en tapant des noms de personnes que vous connaissez, LinkedIn proposera des suggestions déterminées en fonction des dernières personnes. Une fois que vous avez établi plusieurs connexions, d’autres personnes seront suggérées dans la page « personnes que vous connaissez peut-être ».

À noter que LinkedIn étiquette ces connexions par degré. En d’autres termes, la plateforme considère que les personnes avec lesquelles vous êtes déjà connectées sont appelées des « connexions 1er degré ». De ce fait, les personnes auxquelles vous n’êtes pas encore connecté, mais qui sont liées à vos connexions 1er degré sont considérées comme des « connexions 2e degré ». Et ainsi de suite. Une icône bleue se trouvant près de leur nom indique le degré de connexion.

Enfin, pour ajouter des personnes à votre réseau, il suffit de cliquer sur le bouton « Connecter ». Ensuite, vous pourrez envoyer un message personnalisé à cette invitation, pour rendre la connexion personnalisée.

D’autre part, il est possible que vous disposiez déjà d’un réseau de contacts sur une autre boîte de messagerie, telle que Gmail. Vous pouvez directement choisir de connecter cette liste de contacts à votre messagerie LinkedIn pour trouver des connexions supplémentaires. Pour se faire, l’onglet « Importer des contacts » enregistre directement la liste de personnes que vous possédez, si ces derniers se trouvent sur LinkedIn. Vous pouvez donc autoriser l’accès à vos contacts pour faire apparaître une liste de personnes potentielles à votre réseau.

Créer ou rejoindre un groupe

Les groupes LinkedIn servent à recueillir ou partager des contenus divers, demander des conseils ou publier/rechercher des offres d’emploi. Cet espace où se trouvent les professionnels s’adapte en fonction d’une particularité commune, comme une marque précise, une association ou une société. Le groupe peut aussi servir à soutenir des causes, ou servir la publication et la publicité uniquement.

La plateforme possède près de 1,3 million de groupes parmi lesquels vous pouvez y adhérer. Évidemment, il est judicieux de choisir ceux qui correspondent le plus à votre domaine d’intérêt. À la différence des autres réseaux sociaux, les groupes de LinkedIn nécessitent une demande d’authentification qu’un responsable supervise et vous autorise à le rejoindre. Sinon, près d’un tiers des groupes, étiquetés « ouverts », ne sont pas aussi formels et ne demandent pas ce type d’examen.

Enfin, vous pouvez vous-même créer votre propre groupe. En y ajoutant une description sur la nature de ce dernier, vous pourrez attirer et vous faire votre propre réseau en faisant adhérer des membres. Étant propriétaire, vous pouvez toutefois désigner un gestionnaire, qui vous aidera à superviser les discussions, paramètres, etc.

LinkedIn

LinkedIn, la recherche ou la demande d’emploi

LinkedIn est conçu principalement pour la recherche et demande d’emploi. En effet, la plateforme dispose d’outils de recherche et de recrutement, et de fonctionnalités qui font la notoriété de LinkedIn. C’est pourquoi un bon nombre d’entreprises et de candidats s’y trouvent, et encouragent à postuler des offres et des emplois. De plus, au fil du temps, la plateforme a acquis une certaine notoriété et crédibilité au niveau de l’utilisation du réseau social.

Pour se faire, l’onglet « emplois » permet de trouver des options sur le type d’emploi que vous recherchez. Une recherche avancée des disponibilités permet de trouver le nom de l’entreprise, la dénomination de l’emploi, une fourchette de salaire que vous visez ou le secteur/domaine dans lequel vous voulez postuler. Par exemple, une recherche sur le mot-clé « développeur » vous offre une liste de près de 500 résultats dans un rayon de 80 km. De plus, il est possible de sauvegarder les emplois qui vous intéressent, afin d’y revenir plus tard, ou de directement entrer en contact avec le responsable, si vous postulez directement.

Sinon, en tant qu’employeur, publier une offre d’emploi sur LinkedIn vous coûte près de 250 euros, et ce, pour une période de 30 jours. En tant qu’entreprise, vos emplois apparaîtront non seulement dans les résultats de recherche, mais aussi dans l’onglet « carrière » de votre entreprise. Un abonnement Premium est disponible et permet de recruter des « talents », ou des personnes que la plateforme considère comme tels.

Comment LinkedIn utilise le big data ?

LinkedIn traite des milliers d’événements chaque jour et suit chaque activité des utilisateurs. C’est là que le Big Data entre en jeu. Ce système joue un rôle essentiel pour les ingénieurs de données, les analystes de données qui recherchent une compréhension approfondie des diverses interactions dans le graphe social. 

Ces derniers l’utilisent alors pour dériver des mesures de performance et des informations commerciales précieuses. En fait, ils conduisent à une prise de décision rentable pour le marketing, les ventes et d’autres domaines fonctionnels.

LinkedIn utilise des données pour son moteur de recommandation afin de créer divers produits de données. Les données des profils d’utilisateurs et diverses activités du réseau sont utilisées pour créer une image complète d’un membre et de ses relations. 

La fonctionnalité « People You May Know » a commencé avec un énorme script Python en 2006 et a commencé à générer une immense croissance sur la plate-forme depuis 2008. Elle rappelle aux utilisateurs de LinkedIn avec des suggestions sur d’autres membres de LinkedIn avec lesquels ils seraient probablement intéressés à se connecter. 

L’approbation des compétences est un autre produit de données intéressant construit par LinkedIn, que les recruteurs utilisent pour rechercher les compétences et l’expertise d’un candidat particulier. Un membre peut parrainer un autre membre de son réseau, pour une compétence qui est ensuite affichée sur le profil de la personne parrainée. L’approbation des compétences est un problème de données d’extraction d’informations en profondeur.

LinkedIn rejoint la dot pour les entreprises en tirant parti des mégadonnées pour une planification intelligente de la main-d’œuvre grâce à la fonctionnalité « Emplois susceptibles de vous intéresser ». 90 % des entreprises Fortune 100 utilisent LinkedIn pour embaucher les meilleurs talents et 89 % des professionnels utilisent LinkedIn pour décrocher un emploi.

Comment l’IA influence-t-elle les opérations chez LinkedIn ?

LinkedIn est à la pointe de l’IA depuis des années et l’utilise de diverses manières dont les utilisateurs ne sont peut-être pas conscients.

La data a été identifiée comme l’un des principaux facteurs de différenciation de l’entreprise. Un autre critère était la valeur fondamentale de l’entreprise, à savoir « les membres d’abord ». La vision de l’entreprise était de créer des opportunités économiques pour chaque membre de la main-d’œuvre mondiale. 

Avec cette approche, LinkedIn a trouvé des moyens d’intégrer l’IA dans ses services. Mais, l’entreprise a également reconnu l’importance de veiller à ce que tous les employés soient bien équipés pour travailler avec l’IA dans le cadre de leurs fonctions. À cette fin, elle a créé un programme de formation interne appelé AI Academy. Il s’agit d’un programme qui enseigne à tous les employés l’IA afin qu’ils soient préparés à travailler avec ces technologies.

En ce qui concerne les produits d’entreprise de LinkedIn, Igor Perisic souligne que « l’IA aide les vendeurs à atteindre les membres qui ont un intérêt pour leurs produits. » Les avantages de l’IA opèrent également dans les coulisses, qu’il s’agisse d’aider à protéger les membres contre les contenus frauduleux et nuisibles ou d’acheminer les connexions internet…

L’IA améliore littéralement chaque expérience. À commencer par les notifications que les membres reçoivent sur les éléments pertinents. Mais une des façons les plus importantes pour les adhérents de faire l’expérience de l’IA est probablement le flux, qui trie et catégorise un inventaire hétérogène d’activités.

LinkedIn et les mises à jour

Contrairement aux autres réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter, les mises à jour de LinkedIn s’axent essentiellement sur le secteur et la profession. C’est-à-dire que, lorsque vous partagez des mises à jour, celles-ci seront aussi partagées et publiées sur votre profil, dans le flux d’activité. De même, lorsque vous participez à une discussion de groupe, cette activité comptera comme une mise à jour.

La publication de mises à jour qui proviennent d’autres sites Internet doit s’effectuer à travers le bouton « Partage social » de LinkedIn, situé à côté de l’article. À cet effet, vous pouvez également ajouter l’option « bookmarklet » pour pouvoir partager plus rapidement le site en tant que mise à jour.

Cela dit, il est possible de mettre en sourdine certaines connexions, si vous trouvez que les mises à jour de ces dernières sont excessives. Un trafic d’information excessif peut saturer les flux, et vous pourrez passer à côté de réelles informations essentielles. Le bouton « masquer » permet de ne plus recevoir les mises à jour d’un utilisateur donné.

linkedin app

Fonctionnement des applications sur LinkedIn

Les utilisateurs de LinkedIn peuvent personnaliser leur profil, ainsi que le partage de contenus par le biais des applications. Par exemple, on peut choisir de publier différents articles à travers l’application WordPress. Ce qui permet de profiter des fonctionnalités de l’appli, tout en étant partagé sur le réseau LinkedIn.

Toutefois, une majorité des applications nécessitent des autorisations afin de pouvoir accéder aux informations de base de votre profil. En effet, les applications se doivent de respecter la politique de confidentialité de LinkedIn concernant le nom, le poste et d’autres données apparentes. Cela signifie aussi qu’elles ne disposent pas d’autorisation pour accéder aux informations privées en naviguant sur le site.

Applications mobiles

LinkedIn dispose aussi d’applications mobiles, qui s’utilisent sur les appareils iPhone, iPad, Android, BlackBerry et Windows. Ce type d’application est intéressant particulièrement pour publier et vérifier des mises à jour de groupe. Pratique pour échanger des informations lors d’événements, vous pouvez directement échanger vos contacts par courrier électronique. Ici, pas besoin de cartes de visite. La personne avec qui vous avez affaire peut être directement recherchée sur votre application mobile. Ainsi, l’ajouter comme connexion se fait plus rapidement. 

Vous êtes désormais incollable sur LinkedIn. N’oubliez pas de nous suivre et de nous ajouter à votre réseau via la page LinkedIn officielle de Publithings à cette adresse !

LinkedIn : un phishing exploite Google Formulaires pour dérober des données personnelles

Des chercheurs en cybersécurité ont découvert une tentative de phishing visant à voler des identifiants. Cette opération cible les utilisateurs du réseau social professionnel LinkedIn.

En fait, la recherche d’ArmorBlox fait suite aux informations selon lesquelles les coordonnées de millions d’utilisateurs de LinkedIn sont mis en vente sur le dark web. Ces informations pourraient être utilisées pour obtenir les identifiants de connexion des utilisateurs de ce réseau social, affirme Preet Kumar.  

L’ensemble de la campagne frauduleuse est mené via le célèbre service Google Forms de Google. Il permet aux attaquants de déjouer la plupart des contrôles automatisés.

L’attaque de phishing provient d’un compte de messagerie légitime d’une université au Nigeria. Selon le responsable clientèle d’ArmorBlox, le compte a été compromis et exploité. 

Le domaine d’où provenait l’e-mail étant légitime, celui-ci a contourné les contrôles d’authentification et les mécanismes de protection. Plus particulièrement SPF (Sender Policy Framework), DKIM (DomainKeys Identified Mail) et DMARC (Domain-based Message Authentication Reporting and Conformance).

L’e-mail frauduleux informe les utilisateurs que leur compte LinkedIn a été verrouillé. Il les invite à ouvrir la page de connexion de phishing LinkedIN hébergée sur Google Forms. Comme Google Formulaires est « approuvé par défaut », cette page a contourné toutes les technologies de sécurité de la messagerie binaire qui filtrent les liens connus comme mauvais ou suspects.

Conseils pour bien mener une campagne publicitaire sur LinkedIn

linkedin

Les 5 démarches suivantes décrivent comment mener une campagne publicitaire sur LinkedIn via Campaign Manager. Cette plateforme publicitaire offre la possibilité de déterminer les objectifs et le budget ainsi que de contrôler entièrement les calendriers de la campagne.

Fixer l’objectif

Pour toutes les campagnes, il faut fixer des objectifs comme la visibilité, la sensibilisation ou les taux de conversion. Le but fixé va influencer le déroulement de la campagne publicitaire.

Définir les facteurs de sélection des cibles

Peu importe la publicité envisagée, le ciblage représente une composante essentielle du succès de toute sorte de campagnes. Il joue un rôle majeur pour définir les taux de participation. Les outils de ciblage de LinkedIn aident à toucher la clientèle adéquate. 

Choisir le format de l’annonce LinkedIn

Une fois connectée au gestionnaire de campagne, il devient possible de créer et de gérer les campagnes publicitaires avec les services suivants :

  • Contenu sponsorisé pour attirer des prospects pour développer la réputation de la marque
  • Annonces de messages pour bénéficier de plus d’engagement et de réactions
  • Annonces dynamiques pour favoriser l’engagement grâce aux annonces Follower, Spotlight et Jobs
  • Publicités textuelles pour faciliter la création d’annonces et le lancement de campagnes.

Déterminer les budgets et les calendriers

Il faut ensuite fixer le budget quotidien ainsi que les calendriers de la campagne. Les trois options possibles sont le frais par :

  • expédition (CPS) : pour mener des campagnes utilisant les annonces de messages.
  • clic (CPC) : utilisé lors de la mise en place de campagnes d’action. 
  • impression (CPM) : pour les opérations destinées à améliorer la visibilité des marques.         

Mesurer les résultats de la campagne

Cette dernière étape permet de découvrir les performances des annonces. Pour accéder aux statistiques, il suffit de se rendre dans le gestionnaire de campagnes et de sélectionner les campagnes à évaluer.

LinkedIn teste un nouveau service d’événements payants

LinkedIn a dévoilé une nouvelle initiative autour des créateurs afin d’apporter plus de contenu original à sa plateforme. Cependant, ce n’est pas le seul effort qu’elle fait pour apporter plus d’activité à son site de réseautage.

Au milieu de l’évolution du monde du travail et de la transition vers une main-d’œuvre presque entièrement à distance, LinkedIn Events a connu une forte croissance. En 2020, 21 millions de participants assisteront à un événement sur LinkedIn. Dans ce cadre, la plateforme explore des options de paiement dans le produit Événements en fonction des commentaires des organisateurs d’événements. Cela fait partie d’une plus grande refonte que la société cherche à faire autour des services vidéo et audio. Ainsi, ceux-ci vont probablement ancrer le service d’événements.

LinkedIn travaille depuis des années sur les événements. Il a commencé par son hub Events lancé pour la première fois en 2019, avant l’époque de la pandémie et en mettant l’accent sur les rencontres en personne. Quelques mois après le début de la pandémie COVID-19, il a formalisé certaines des façons dont il était utilisé dans des scénarios d’événements plus virtuels. Il a ainsi lancé des sondages en ligne et des événements vidéo visant un engagement virtuel.

LinkedIn avait déjà une association forte et assez naturelle avec les événements, qu’il s’agisse de grandes expositions ou de conférences industrielles ou d’événements plus modestes. Un certain nombre de grands événements l’utilisent pour gérer les connexions des participants. Les utilisateurs partagent le contenu des événements sur LinkedIn ; et ceux qui assistent à des conférences l’utilisent pour poursuivre leur réseautage.

2021 : LinkedIn prévoit de mettre fin à ses activités en Chine

Microsoft a déclaré qu’elle comptait arrêter LinkedIn « en raison d’un environnement opérationnel beaucoup plus difficile et d’exigences de conformité plus strictes » dans le pays. L’entreprise compte remplacer son ancien site par un nouveau qui permettra simplement aux utilisateurs de consulter et de postuler à des emplois.

La fermeture de LinkedIn signifie que les géants de la technologie n’ont plus de présence en Chine. En particulier Facebook, Twitter ainsi que Google.

D’ailleurs, ce réseau professionnel a fait son entrée en Chine en 2014. Il est passé de 4 millions à 53 millions de membres durant son séjour dans le pays. Il a récemment été mêlé à des controverses sur la censure de contenu. Par exemple, il a bloqué le profil d’un étudiant militant impliqué dans les manifestations pro-démocratie de 1989, déclarant qu’« il devait se conformer aux exigences du gouvernement chinois pour opérer en Chine ».

LinkedIn a été utilisé par des agents chinois pour contacter des citoyens étrangers et les recruter comme espions.

La sortie imminente de LinkedIn de la Chine ne devrait toutefois pas affecter ses revenus. Bien qu’elle ait représenté une part importante du nombre total de membres de l’entreprise, la Chine n’a peut-être pas beaucoup contribué à ses revenus totaux. Le pays a représenté 1,8 % du revenu global de Microsoft en janvier 2020. 

Source : social4retail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest