Métiers IA

Les métiers de l’IA : les opportunités professionnelles à saisir

L’IA révolutionne les métiers en offrant des opportunités et des perspectives innovantes pour le futur.

L’IA est omniprésente et représente l’avenir des métiers, mais est-ce une tendance passagère ou une voie sans issue ? L’intelligence artificielle bouleverse les métiers à l’ère de la révolution numérique. Les offres d’emploi se multiplient dans le domaine de l’informatique et de l’IA, cette technologie révolutionnaire promettant des changements majeurs dans tous les secteurs d’activité. Bien que l’IA en soit encore à ses débuts, elle suscite déjà un fort engouement. Zoom sur les métiers émergents grâce à l’IA.

Un aperçu des métiers liés à l’IA : comment les décrire ?

Un cursus en intelligence artificielle ouvre les portes à de nombreux métiers, qui sont eux-mêmes liés à divers domaines. Par conséquent, l’employabilité dans le domaine de l’IA est en constante expansion. Par ailleurs, d’autres possibilités de carrière s’ouvrent aux diplômés d’un Mastère 2 en Intelligence Artificielle.

Ils peuvent notamment devenir expert en apprentissage automatique, responsable de la gouvernance des données, architecte cloud, spécialiste en traitement du langage naturel ou chercheur en IA. De plus, l’IA offre des perspectives de carrière variées avec de nombreux projets à explorer. Elle offre également la possibilité d’intégrer des entreprises innovantes ou de grande envergure.

L’analyste de données

Le data analyst, l’un des métiers de l’IA, est étroitement lié au data scientist. Cependant, ses responsabilités sont souvent plus restreintes, se concentrant sur un type spécifique de données. En tant qu’architecte et administrateur de bases de données, il crée et assure le bon fonctionnement des bases nécessaires à l’entreprise.

Le data analyst participe également à la modélisation et à la segmentation des données pour une analyse approfondie. Son rôle ne se limite pas à cela, car il explore les données, identifie les problèmes de qualité et garantit la cohérence des données. En tant que professionnel du Big Data, il joue un rôle clé en tant que consultant, tout en restant à jour avec les nouvelles technologies pour améliorer les analyses.

Chief Data Officer

Le CDO, également connu sous le nom de Chief Data Officer, occupe une position clé dans certaines entreprises. Responsable de la collecte et du stockage des datas, il doit également les utiliser de manière efficace. Il est également confronté à des réglementations de protection des données de plus en plus strictes. Par ailleurs, les données revêtent une importance capitale dans la prise de décision en entreprise.

Ainsi, le métier de Chief Data Officer est promis à un avenir florissant. Afin de répondre à la demande croissante en gestion des données, le CDO assume la responsabilité de diriger une équipe. Cette équipe est composée de data miners, de développeurs et de cogniticiens. En tant que manager de haut niveau, il est indispensable pour relever les défis et saisir les opportunités dans ce domaine. Dans un avenir proche, des équipes spécialisées dans la gestion des données soutiendront davantage le rôle du CDO. Des départements dédiés à cette tâche sont également prévus.

Ethicien en intelligence artificielle

Dans le domaine des métiers de l’IA, l’éthicien occupe un rôle crucial. Spécialiste de l’éthique et de la responsabilité sociétale liées au développement, à l’utilisation et à la fin de vie de l’intelligence artificielle, il définit des normes éthiques et promeut des pratiques responsables. En France, les éthiciens en IA peuvent bénéficier d’une fourchette salariale annuelle moyenne de 45 000  à 100 000 euros. Ils ont également la possibilité d’intervenir en freelance pour conseiller les entreprises sur ces enjeux. Leur expertise contribue ainsi à garantir une utilisation éthique et responsable de l’IA dans les différents domaines d’application.

Métiers de l’IA : cogniticien

Le cogniticien, aussi connu sous le nom d’ingénieur spécialisé en sciences cognitives, joue un rôle de détective dans le domaine de l’IA. Il explore nos comportements, raisonnements et processus de pensée pour améliorer les systèmes informatiques. Responsable de la conception et du développement de systèmes d’IA tels que des assistants vocaux ou des algorithmes d’apprentissage automatique, il recueille les données, observe les modes de raisonnement, analyse et collabore avec les équipes techniques. Les cogniticiens sont essentiels pour rendre les interfaces homme-machine conviviales, intuitives et adaptées aux utilisateurs. Ils répondent ainsi à un enjeu majeur de l’IA. Ce métier est voué à se développer en conséquence.

Data scientist

Le data scientist occupe une place centrale dans les métiers de l’IA en analysant les données massives, le Big data. Il allie des compétences en statistiques et en informatique, avec une spécialisation dans la gestion des bases de données. Son rôle essentiel est de concevoir des programmes pour acquérir, stocker, traiter et exploiter ces données. À la différence du data analyst, le data scientist travaille avec diverses sources de données. Dans le domaine de l’intelligence artificielle, son rôle prépondérant est crucial, car la diversité des données est essentielle pour assurer l’efficacité de l’apprentissage artificiel. De plus, c’est l’un des métiers les plus demandés dans le domaine en pleine expansion des métiers de l’IA.

Architecte cloud

Au-delà de l’engouement médiatique pour le data scientist, il ne faut pas sous-estimer l’importance de la gestion et du stockage des données. C’est là que l’architecte cloud, ou data architecte, entre en jeu. Chargé de choisir parmi les différentes technologies de stockage, il doit posséder une expertise technique approfondie. En tant qu’ingénieur spécialisé dans le cloud et les réseaux, il garantit également la durabilité de la solution mise en place. Par ailleurs, l’architecte cloud peut se voir offrir des rémunérations exceptionnelles sur le marché. Ce métier clé présente de vastes opportunités professionnelles.

Chef de projet chatbot

Au sein des métiers de l’IA, le chef de projet chatbot joue un rôle essentiel. Il identifie les besoins en IA conversationnelle d’une entreprise ou d’un client. Travaillant en collaboration avec les parties prenantes (équipes de développement, conformité, marketing, etc.), il propose, déploie et supervise la performance des agents conversationnels (chatbots). Les rémunérations varient en fonction des profils professionnels, de la localisation, du secteur d’activité et de la taille des entreprises. Le chef de projet chatbot est un acteur clé dans la réussite de l’implémentation de ces solutions conversationnelles, contribuant ainsi à l’évolution des métiers de l’IA.

Analyste financier spécialisé dans l’IA

L’utilisation croissante de l’intelligence artificielle (IA) dans l’analyse financière est remarquable. Les métiers de l’IA permettent d’identifier des modèles et des tendances essentiels pour éclairer les décisions financières. L’IA automatise des tâches telles que l’analyse de données, la modélisation financière et la prédiction des tendances du marché. Ainsi, les entreprises recherchent des experts en IA capables d’optimiser leur rentabilité. Les métiers de l’IA dans l’analyse financière jouent un rôle clé en comprenant les performances financières, les tendances du marché et les prévisions économiques. L’IA révolutionne le domaine en apportant des solutions avancées et une compréhension approfondie des enjeux financiers.

Ingénieur Programmation Linguistique

Parmi les métiers de l’IA, l’ingénieur TAL (Traitement Automatique du Langage) ou le Computational linguist se distinguent. Ces professionnels créent des programmes informatiques capables de comprendre et d’utiliser le langage naturel. De plus, ils travaillent sur des projets tels que les assistants vocaux, la traduction automatique, la reconnaissance de la parole, l’analyse des sentiments et la génération automatique de texte. Leur objectif principal est de développer des logiciels favorisant une interaction plus naturelle et efficace avec les humains. En raison de la demande croissante pour les technologies TAL, ces métiers sont en plein essor. Les assistants vocaux, la traduction automatique, la rédaction automatique, la reconnaissance vocale et les appareils connectés sont tous des domaines nécessitant des fonctionnalités TAL avancées.

Qui recrute pour les métiers de l’IA ?

L’industrie technologique attire fortement et recrute activement des professionnels de l’IA, tels que Microsoft, Google, Meta, Intel, Apple, Amazon, et bien d’autres encore. D’autres secteurs tels que la santé, la médecine, l’industrie automobile, la banque et les médias offrent également de nombreuses opportunités pour les praticiens de l’IA. Consultez notre article dédié pour découvrir les débouchés possibles après un Master en IA. Malgré l’apogée évidente de l’IA, il est essentiel de plonger dans ce domaine en tenant compte des considérations éthiques liées à son évolution.

Quelles formations pour se spécialiser en intelligence artificielle ?

Pour devenir analyste de données, il faut un niveau Bac + 4 ou Bac + 5 en informatique, management, statistique ou marketing. Des formations à Bac + 3 en informatique ou en décisionnel permettent d’accéder à des postes d’assistants. Au niveau Bac + 5, il existe des masters en méthodes informatiques appliquées à la gestion d’entreprise. D’autres spécialisations incluent les données et systèmes connectés, l’intelligence embarquée et le big data. Pour devenir ingénieur cognicien, il faut un Bac + 5 en sciences cognitives, informatique ou mathématiques appliquées, avec une compétence en sciences humai

L’école Microsoft IA offre une spécialisation en IA pour devenir développeur Data IA, accessible aux personnes connaissant l’algorithme. L’école Microsoft IA propose une spécialisation en intelligence artificielle pour les développeurs Data IA. Cette formation est accessible aux personnes ayant des connaissances en algorithmie. L’intelligence artificielle est intégrée aux formations en ressources humaines. Le Conservatoire national des arts et métiers propose une formation spécifique en digital et intelligence artificielle.

Enfin, des MOOC gratuits sont disponibles pour s’initier à l’IA et découvrir ses opportunités, y compris l’apprentissage automatique et l’apprentissage profond. Ces formations ouvrent des perspectives professionnelles dans divers secteurs, favorisant l’interaction entre les humains et les machines.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

2 commentaires

2 Commentaires

  1. Bonsoir suis intéressé pourrais je avoir des informations svp

  2. Vous demandé beaucoup d’expérience je n’ai pas celas est que je peut trouver quelle que chose dans AI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *