odeuropa tout savoir ia odeurs

Odeuropa : un projet fou d’encyclopédie olfactive de l’Europe basé sur l’IA

Odeuropa est un projet financé par l’Union européenne. Grâce à l’intelligence artificielle, une quarantaine de chercheurs, historiens et chimistes comptent recréer les odeurs de l’Europe de naguère pour constituer une véritable encyclopédie olfactive du vieux continent…

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Quelle était l’odeur des rues et des campagnes d’Europe aux XVIème siècle ? Les senteurs et les parfums du passé sont souvent décrits dans les livres, mais les mots ne permettent pas de les restituer pleinement.

Grâce à l’intelligence artificielle, pour la première fois, il sera bientôt possible de ” sentir ” le passé. Une équipe composée d’une quarantaine de scientifiques européens vient de lancer le projet ” Odeuropa “.

Cette initiative rassemble des historiens, des chimistes, des chercheurs en IA et autres scientifiques en provenance de l’UCL, de l’Anglia Ruskin University et de la Royal Netherlands Academy of Arts and Sciences. Ce projet s’étendra sur trois ans, et sera financé par le programme EU Horizon 2020 à hauteur de 2,8 millions d’euros.

Ensemble, à l’aide de l’IA, les chercheurs comptent reconstituer les parfums que respiraient les habitants d’Europe il y a de cela 500 ans. Bientôt, vous pourrez connaître l’arôme des herbes qui protégeaient contre la peste, celui des usines de la révolution industrielle, ou celui du tabac de l’époque.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

À l’issue du projet, les scientifiques espèrent être en mesure de créer une encyclopédie complète des odeurs européennes afin d’offrir un aperçu de la perception sensorielle de nos ancêtres. Une expérience olfactive qui s’annonce d’ores et déjà fascinante…

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que l’intelligence artificielle est utilisée pour reconstituer des odeurs. L’IA Phylira d’IBM est capable de créer de nouveaux parfums en se basant sur le Big Data.

Odeuropa : une IA capable de recréer les odeurs à partir de leurs descriptions

La première étape du projet sera le développement d’une IA dont le rôle sera de scanner des milliers de textes historiques européens rédigés dans sept langages différents. Elle y cherchera les descriptions de parfums en tout genre, et leur contexte, et détectera aussi les éléments aromatiques dans les peintures d’antan. Cette première phase devrait s’achever en janvier 2021.

En guise d’exemple, les chercheurs citent notamment les senteurs industrielles. Ils espèrent trouver de nombreuses mentions de ces odeurs dans les textes écrits par les futuristes italiens. On peut penser par exemple aux effluves d’huile de moteur.

Le projet vise aussi à mettre en lumière la façon dont la signification et l’usage de certains parfums a changé au fil du temps. Par exemple, le tabac fut introduit en Europe au XVIème siècle et son odeur était alors très exotique.

Toutefois, elle s’est rapidement ancrée dans le ” paysage olfactif “ de nombreuses villes européennes. Au XVIIIème siècle, de nombreuses personnes se plaignaient de l’odeur de tabac dans les théâtres. De nos jours, l’interdiction de fumer dans les lieux publics provoque la disparition de cet arôme.

Les informations ainsi rassemblées aideront à l’élaboration d’une vaste encyclopédie des odeurs de l’Europe d’il y a 100 à 500 ans. On y retrouvera aussi des discussions sur les personnes pour qui ces odeurs ont joué un rôle important, et sur la signification qu’elles avaient pour elles. Cette immense archive indiquera aussi comment les parfums étaient utilisés, et comment ils étaient créés par les ” nez ” de l’époque.

Cependant, le coeur du projet est la reconstitution de ces odeurs. Les informations brutes seront confiées à des chimistes et des parfumeurs afin de créer une version moderne de ces senteurs disparues. Il sera possible d’aller humer ces arômes dans plusieurs musées européens pour une expérience sensorielle authentique.