Le piratage, la plus grande préoccupation des dirigeants d'entreprises

Le piratage, la plus grande préoccupation des dirigeants d’entreprises

Plusieurs fois par an, PwC mène son enquête auprès des dirigeants pour identifier entre autres leurs principales sources de préoccupation. Pour la deuxième enquête de l’année 2022, les conclusions révèlent que les entreprises craignent particulièrement les cyberattaques.

Préoccupation des entreprises : le piratage se hisse à la première place

Les cyberattaques ont toujours fait partie des préoccupations majeures des dirigeants d’entreprise. Mais jamais ce risque n’est arrivé en première place des craintes des entreprises. Dans la première enquête de cette année, 60% des décisionnaires ont cité la transformation digitale comme le plus important moteur de croissance. 

Malgré toutes les mesures de sécurité mises en place dans le cadre d’une digitalisation, cette dernière suppose fatalement une plus grande exposition aux cybermenaces. Les conclusions de cette seconde enquête de l’année révèlent que 40% des dirigeants identifient « les cyberattaques plus fréquentes et / ou plus larges » comme une préoccupation majeure.

Face à quoi, 84 % d’entre eux « prenaient des mesures ou surveillaient de près les politiques de cybersécurité, de confidentialité et de protection des données ». 79 % « révisaient ou amélioraient » la gestion des risques numériques. 

Moins de données, moins de risque selon PwC 

PwC (PricewaterhouseCoopers) fournit aux entreprises des services professionnels dans deux segments : les  solutions de confiance et les solutions de conseil. Par rapport à cette nouvelle préoccupation, le cabinet a abordé un point clé pour se protéger des cybermenaces : minimiser les données.

Pour le dire simplement, réduire les données au strict minimum laissent moins d’informations sur l’entreprise qui devient moins vulnérable aux violations de données. Il faudrait également investir dans la cybersécurité. Pour ce qui est des priorités d’investissement des entreprises justement, la cybersécurité arrive en troisième position selon PwC.

D’après les conclusions de l’enquête, 53 % des entreprises ont augmenté le budget alloué à la transformation numérique. L’investissement informatique arrive en seconde position. 52 % des dirigeants ont déclaré que leurs entreprises dépensaient plus pour cela. Enfin, 49 % de têtes dirigeantes ont déclaré qu’ils « augmentaient leurs investissements dans la cybersécurité et la confidentialité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest