Accueil > Solutions Cloud > Amazon > Projet Zero : Amazon veut lutter contre la contrefaçon grâce à l’IA
amazon contrefacon

Projet Zero : Amazon veut lutter contre la contrefaçon grâce à l’IA

Le 28 février 2019, Amazon a annoncé un nouveau programme nommé Projet Zero. Celui-ci vise le niveau de contrefaçon à zéro en fournissant trois outils dont l’un se base sur le machine learning.

La contrefaçon est présente dans la rue et sur le Web. Selon le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, ce phénomène représente près de 10 % du commerce mondial, soit un coût annuel évalué à 200 à 300 milliards d’euros.

Amazon fait évidemment face à la contrefaçon. Afin de lutter plus efficacement contre ce phénomène, le géant du e-commerce a annoncé le 28 février le programme Projet Zero. Il se compose de trois produits.

Amazon utilise le machine learning pour détecter les fraudes

Le premier d’entre eux s’adresse aux fabricants-vendeurs. Il permet aux marques de retirer d’elles-mêmes les annonces contrefaites. Cet outil libre-service permet de se passer d’une enquête de la part d’Amazon. Au-delà du gain de temps indéniable, cela permet un meilleur contrôle des marques sur leurs produits et les annonces présentées sur la marketplace.

Cet outil libre-service d’élimination des contrefaçons permet notamment de nourrir un second outil en données. Celui-ci utilise le machine learning pour continuellement scanner les annonces présentes sur la célèbre plateforme afin d’y détecter les imitations frauduleuses. Pour cela, les marques fournissent à la firme de Jeff Bezos leurs logos, leurs signes distinctifs et “d’autres données clés”.

Une efficacité 100 fois supérieure à la technique traditionnelle

Ensuite, Amazon utilise ces algorithmes afin de parcourir plus de 5 milliards de mises à jour de fiches et de produits. Déjà testée auprès “d’un certain nombre de marques” dont Vera Bradley, Kenu, ThunderWorks ou ChomChom Roller, la solution de protection automatisée arrêterait 100 fois plus de produits suspectés de contrefaçon que les signalements envoyés par les marques.

Enfin la plateforme d’e-commerce renforce le suivi des produits en ajoutant un outil de sérialisation. Il permet de fournir un code unique aux fabricants qu’ils les placent sur les boîtes des items. Ainsi, à chaque achat, Amazon vérifie leur authenticité et peut empêcher qu’un article contrefait arrive chez le client final.

Le projet Zero est pour l’instant réservé aux vendeurs invités par Amazon. La plateforme compte bien y ajouter rapidement d’autres marques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend