Un robot IA avec un cerveau Hebbian en apprentissage permanent

Des ingénieurs ont développé un robot animé par l’IA qui s’adapte à toute nouvelle circonstance. Ici, le robot continue de fonctionner et essaie de marcher même avec une jambe endommagée. Avec un cerveau en perpétuel apprentissage, ce robot a appris à remarcher au bout de deux minutes.

Un cerveau IA en apprentissage permanent

Des ingénieurs ont développé deux robots à 6 pattes embarquant le même cerveau IA avec une évolution équivalente à 300 générations. Cela leur permet de marcher. En essayant de leur casser une jambe, l’un des robots tombe toujours. L’autre réussit à se redresser au bout de quelques minutes. La raison est simple. Ce robot a tout simplement appris à s’adapter à toutes les nouvelles circonstances qu’il traverse

L’intelligence artificielle (IA) s’appuie souvent sur des réseaux de neurones, des algorithmes inspirés du cerveau humain. Mais contrairement aux nôtres, les cerveaux IA n’apprennent généralement pas de nouvelles choses une fois qu’ils ont été formés et déployés. 

Pour ainsi dire, ils sont coincés avec la même pensée avec laquelle ils sont nés. Ainsi, dans une nouvelle étude, les chercheurs ont créé des réseaux avec des règles hebbiennes, des formules mathématiques qui permettent aux cerveaux IA de continuer à apprendre.

Vers la robotique adaptive

Le poids synaptique d’un cerveau désigne les valeurs dictant la façon dont l’activité se propage d’un neurone à un autre. Sur cette étude basée sur la méthode essai-erreur,  les poids synaptiques des cerveaux ne restent pas statiques. Ils changent en fonction de l’expérience. En retirant partiellement la jambe avant gauche des deux robots, l’équipe force alors les robots à compenser la blessure. 

Les deux robots ont eu du mal au début. L’un finit par se relever. Le robot Hebbian a pu marcher près de sept fois plus loin, rapportent les chercheurs lors de la conférence sur les systèmes de traitement de l’information neuronale. L’idée est d’amener les robots à comprendre des situations nouvelles et changeantes. Cette robotique adaptive est à la fine pointe du domaine.