Sephora commercialise insidieusement les données de ses clients

Sephora commercialise insidieusement les données de ses clients

Le bureau du procureur général de Californie a récemment annoncé que Sephora est accusé d’avoir violé le  CCPA (California Consumer Privacy Act), l’équivalent du RGPD en Californie. La multinationale française a pourtant reçu un avis de mise en conformité avant que l’affaire ne soit portée devant la justice. 

Les faits reprochés à Sephora

Selon les documents déposés devant la Cour supérieure de l’État de Californie, Sephora aurait « accordé à des sociétés tierces, notamment des réseaux publicitaires et des fournisseurs d’analyse de données, l’accès aux activités en ligne de ses clients en échange de services publicitaires ou analytiques ».

Cela aurait permis à ces tiers de créer des profils de consommateurs en analysant leurs habitudes d’achat en tenant compte de leur localisation. Les dispositions du CCPA stipulent que les consommateurs de l’État de Californie conservent le droit de refuser la vente de toute information personnelle soumise à un détaillant.

Un règlement que Sephora avait clairement violé. Le géant des cosmétiques n’aurait en effet ni recueilli ni obtenu le consentement de ses clients avant d’utiliser leurs données personnelles. Et ce, pour mener des campagnes publicitaires ciblées.

La société condamnée à une amende de 1,2 million de dollars

Au terme du procès, Sephora a été condamné à une amende de 1,2 million de dollars. La société accepte de payer. Si cette position peut supposer une déclaration de culpabilité, l’entreprise soutient qu’elle respecte la vie privée de ses consommateurs.

Son porte-parole déclare : La société « respecte la vie privée des consommateurs et s’efforce d’être transparente sur la manière dont leurs informations personnelles sont utilisées pour améliorer leur expérience Sephora ». Il ajoute : « Sephora utilise les données strictement pour Sephora ».

En plus de l’amende, Sephora doit également faire preuve de plus de transparence dans sa politique de confidentialité. Concrètement, la société doit clairement indiquer qu’elle vend les données personnelles des utilisateurs à des tiers à des fins publicitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest