Syntherapy : jouer au psychothérapeute d’une IA à problème

Dans le visual novel  Syntherapy, tout le monde a un complexe : le président de l’université, l’assistant et en particulier l’IA déprimée à qui vous devez apporter de l’aide. On ne parlera plus des autres protagonistes. 

Synopsis

L’histoire se déroule 20 ans dans le futur environ. Le  récit du jeu est raconté du point de vue de Melissa Park, psychothérapeute. Celle-ci est surprise par une demande d’un étudiant diplômé : l’IA que son équipe a construite pour mener une thérapie a maintenant elle-même besoin de conseils. L’intelligence artificielle, nommée Willow, se sent dépassée (dans l’histoire, l’IA passe par ils/ eux). Ils semblent absorber la peur et l’anxiété de leurs patients. 

Ils ont des difficultés à fournir un traitement et se sentent ensuite inutiles de ne pouvoir remplir leur travail. L’équipe est déchirée quant à savoir si la maladie est un problème technique ou émotionnel. Willow, quant à elle, a lu la poésie de Park dans le magazine littéraire de l’école C’était des données de formation pour qu’elle comprenne l’art. Et Park, un ancien de l’université, se sent en lien avec elle.

Gameplay

Le gameplay consiste principalement à mener des séances de thérapie via des options de dialogue avec Willow et à travers des conversations avec d’autres qui se révèlent être une thérapie de facto. Cela donne une approximation de ce à quoi ressemble la thérapie. En établissant un rapport, en écoutant attentivement et en répondant avec empathie, le jeu vous amène à réfléchir aux problèmes de Willow comme le ferait un thérapeute

Le dialogue couvre une gamme de questions : le sens du travail, les droits d’une IA sensible, comment avoir une autonomie avec un handicap physique, le but de l’art, le but de la thérapie. Park pourrait choisir de discuter du sentiment de Willow, d’être un fardeau pour les autres, ou de les guider à travers la méditation accompagnée. Entre les conversations, vous naviguez dans l’ordinateur de Park pour planifier vos futures sessions, art-thérapie ou traitements et démêler sa propre histoire.

Idée véhiculée

L’existence de Willow et l’énigme auquel les acteurs font face mettent en évidence un problème fondamental dans la façon dont nous considérons la santé mentale. Est-ce que les gens sont jugés non fonctionnels en fonction de ce qu’ils peuvent apporter à la société ? Dans cette optique, la valeur des personnes est leur travail. Et toute perturbation de leur productivité est considérée comme un dysfonctionnement à corriger. La façon dont nous traitons Willow est juste le reflet de la façon dont nous nous traitons les uns les autres.

Les technologues examinent de plus en plus les préjugés humains disant que les systèmes d’apprentissage automatique intériorisent et reproduisent. Syntherapy suggère une idée connexe : si une IA est suffisamment sensible pour comprendre le monde et modélise son comportement sur les gens, elle pourrait souffrir des mêmes problèmes de santé mentale. La valeur de la thérapie et de la prise en charge de la santé mentale a une résonance particulière en 2020. La crise du coronavirus a impliqué un deuil de masse et un isolement social, entraînant une vague connexe de problèmes de santé mentale.

Pin It on Pinterest