Comment Telegram devient l’alternative au Dark Web

Une enquête menée par des chercheurs en cybersécurité sur Telegram a révélé que les données privées de millions de personnes sont ouvertement partagées dans les groupes et canaux de l’application avec des milliers de membres.

Telegram : une aubaine pour les cybercriminels ?

VpnMentor, le fournisseur VPN a mené des recherches sur les groupes de discussions sur Telegram. Les chercheurs confirment que ce dernier est devenu un  « refuge discret » pour les cybercriminels qui utilisent la plateforme populaire de discussion cryptée pour partager et discuter des fuites de données massives exposant des millions de personnes à des niveaux sans précédent de fraude, de piratage et d’attaque en ligne.

Récemment, une enquête similaire menée par NortonLifeLock a trouvé des preuves d’un marché illégal florissant sur Telegram. Sur la plateforme, des utilisateurs sans scrupules vendent de tout : des vaccins Covid-19, des informations personnelles, des logiciels piratés et de fausses identités, etc. Face à l’explosion des cybermenaces, les experts en cybersécurité n’ont de cesse de répéter qu’il est absolument nécessaire de se protéger avec des services de protection contre le vol d’identité, un pare-feu et des logiciels de suppression de malware. 

Des entreprises criminelles en pleine croissance

Les chercheurs de VpnMentor ont détaillé leurs conclusions dans un rapport où ils examinent la tendance croissante des cybercriminels à partager des données divulguées sur Telegram. Leur équipe a rejoint plusieurs groupes et chaînes Telegram axés sur la cybercriminalité pour expérimenter par eux-mêmes les échanges illicites entre les mauvais acteurs.

À leur grande surprise, ils ont découvert que des pirates publiaient ouvertement des vidages de données sur des chaînes, certaines comptant plus de 10 000 membres. Plus inquiétants encore, les utilisateurs sans scrupules n’hésitent même pas à expliquer comment exploiter les vidages de données dans diverses entreprises criminelles.

Telegram devenu une alternative au Dark Web ?

Traditionnellement, ces vidages de données auraient été échangés sur le Dark Web. Mais VpnMentor soutient que Telegram offre plusieurs avantages, notamment l’accent mis sur la protection de la vie privée de ses membres. De plus, Telegram offre une barrière d’entrée inférieure par rapport au Dark Web. 

La plateforme est aussi immunisée contre les attaques par déni de service distribué (DDoS) et les retraits Web qui menacent les opérations des groupes cybercriminels sur le web normal. Toujours selon le rapport de recherche de VpnMentor, Telegram a entrepris des efforts, mais limités, pour supprimer les groupes liés au piratage. Cela n’a pas fait beaucoup de différence. Encore une fois, les experts recommandent vivement de protéger tout appareil avec le meilleur antivirus.