Accueil > Sécurité > Vol de données : en France, combien coûte une Data Breach ?
vol de données

Vol de données : en France, combien coûte une Data Breach ?

Un vol de données en France coûte en moyenne 3,54 millions d’euros, contre 3,32 millions d’euros à l’échelle mondiale. C’est ce que révèle le rapport du Ponemon Institute commandé par IBM, entre autres statistiques très intéressantes concernant les vols et fuites de données en entreprise.

Au fil des dernières années, les cyberattaques visant les entreprises se sont multipliées. On compte différents types d’attaques informatiques. Parmi les plus redoutables figurent les ransomwares, capables de verrouiller l’accès à un système informatique jusqu’à ce que l’entreprise ciblée paye une rançon. En outre, à l’heure où les données ont de plus en plus de valeur, les attaques visant à les dérober sont elles aussi de plus en plus fréquentes.

Il ne fait aucun doute que ces vols de données ont des conséquences sur les finances des entreprises, mais IBM a voulu mesurer cet impact. Pour cela, l’entreprise américaine a fait appel au Ponemon Institute afin d’interroger 2200 responsables de la sécurité et de la conformité dans 477 entreprises du monde entier.

L’étude révèle qu’un vol de données, à l’échelle mondiale, coûte en moyenne 3,86 millions de dollars en 2018. Ceci représente une hausse de 6,4% par rapport à 2017. Dans le cas d’un ” méga vol de données “, où plus de 50 millions d’informations sont volées, le coût moyen atteint la somme faramineuse de 350 millions de dollars.

Par ailleurs, on s’aperçoit que le coût est proportionnel au temps de détection et de remédiation des intrusions. En moyenne, les entreprises mettent 197 jours à détecter une intrusion et 69 jours à y remédier. Dans les cas où la durée est réduite à 30 jours, le coût peut diminuer à hauteur d’un million de dollars.

D’autres facteurs entrent en compte dans le calcul du coût d’un vol de données. Ainsi, une équipe de réponse aux incidents permet de réduire le coût à hauteur de 14 dollars par enregistrement compromis. Une plateforme d’intelligence artificielle pour la cybersécurité permet de réduire le coût de 8 dollars par enregistrement volé.

Toujours selon cette étude, c’est dans les établissements de santé que le coût d’un vol de données est le plus important. En moyenne, il s’élève à 408 dollars par information volée. Le rapport de Ponemon met aussi en lumière les différentes causes de vols de données. Dans 48% des cas, il s’agit d’une cyberattaque. Toutefois, il peut aussi s’agir d’une erreur humaine (dans 25% des cas) ou d’un problème système (28%).

Vol de données : un coût en forte hausse en France

coût vol données

En ce qui concerne la France, si l’on se base sur les 31 entreprises interrogées par Ponemon, le coût moyen d’un vol de données s’élève à 4,27 millions de dollars soit 3,54 millions d’euros. Il est donc plus important que le coût moyen à l’échelle mondiale, et représente une hausse massive de 8,2% par rapport à 2017.

Cependant, les entreprises françaises ont réussi à réduire la durée de détection et de remédiation en cas d’intrusion informatique. Elles mettent en moyenne 210 jours à détecter une intrusion contre 214 en 2017, et 75 jours au lieu de 78 pour remédier au problème. Ces deux tâches leur coûtent en moyenne 1,45 million de dollars.

Avec 25000 données volées en moyenne, la France est en quatrième position du classement mondial en termes de nombre de données volées. Les trois premières places sont occupées par les Etats-Unis, le Moyen-Orient et l’Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend