Volkswagen

Volkswagen veut devenir neutre en carbone d’ici 2027 : est-ce possible ?

Volkswagen a proclamé qu’il vise à rendre toutes ses opérations data center neutres en carbone d’ici 2027.

Volkswagen envisage d’être complètement neutre en carbone d’ici 2027

Voici notamment l’objectif fixé par le groupe Volkswagen : devenir neutre en carbone d’ici 2027. Un objectif assez ambitieux vu qu’il avance de trois années de celui prévu dans le Green Deal européen pour 2030.

Selon les histoires, en 2018, Volkswagen AG a été le premier constructeur automobile à s’engager dans l’accord de Paris concernant le climat. D’ailleurs, le but de l’entreprise est de devenir neutre en CO2 net d’ici vers 2050. Dès lors, Volkswagen s’attend même à une réduction de 30 % de ses émissions CO d’ici 2030. Aujourd’hui en fait, presque la totalité de l’alimentation externe de ses sites de fabrication européens provient de l’énergie renouvelable.

pcloud black friday 2022

Une plus grande coopération avec Green Mountain

Pour atteindre cet objectif d’être neutre en carbone après quelques années seulement, Volkswagen a décidé d’étendre ses capacités de calcul chez Green Mountain. Il s’agit d’un opérateur Norvégien de data center neutre en carbone, un endroit où tous les serveurs fonctionnent à 100 % d’électricité renouvelable. Cette dernière est générée par l’hydroélectricité. Ensuite, les serveurs sont naturellement refroidis par le fjord adjacent. En effet, en Norvège, 98,9 % de la production d’électricité est renouvelable et la majorité provient de l’hydroélectricité. L’avantage de l’hydroélectricité est notamment qu’elle est minime en empreinte carbone, mais maxime en termes d’impact écologique.  C’est pour cette raison que le gouvernement norvégien encourage fortement l’utilisation de l’énergie renouvelable pour les nouvelles branches de l’industrie.

A travers cette collaboration avec Green Mountain alors, ¼ des opérations data center mondiales de Volkswagen fonctionneront à ce sens, neutre en CO2. De plus, cet effort en vaut une économie annuelle de 10 000 tonnes. Cela dit, l’énergie renouvelable utilisée pour l’exploitation du data center de Volkswagen à Green Mountain serait suffisante pour fournir de l’électricité verte à 500 foyers. Et ce, pendant un an.

Des objectifs ambitieux certes, mais carrément indispensables

Hauke ​​Stars est un membre du conseil d’administration, informatique et numérisation de Volkswagen. Exprimant son avis, celui-ci a déclaré que l’informatique verte est un sujet clé de leur programme ESG. La technologie, explique-t-il s’avère être le principal moteur d’une plus grande efficacité, d’une expérience client améliorée ainsi que de nouveaux modèles commerciaux. L’informatique, quant à elle, poursuit Stars, représente pas moins de 3 % des émissions mondiales de CO2.

« Compte tenu de la demande croissante de puissance de calcul et de stockage de données pour permettre la stratégie NEW AUTO du groupe Volkswagen, une feuille de route informatique durable avec des objectifs ambitieux est primordiale pour réduire systématiquement notre empreinte carbone. » explique Hauke Stars. Les data center, selon lui, sont le plus grand contributeur d’émissions de carbone dans l’informatique. Cela dit, Stars affirme que l’expansion de leur capacité de calcul à Green Mountain est un levier puissant pour rendre les opérations de data center neutres en carbone d’ici 2027.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest