Le Web3 aux prises avec les défis de la cybersécurité

Le Web3 aux prises avec les défis de la cybersécurité

Le Web3 n’en est qu’à ses balbutiements, mais la troisième génération d’Internet est déjà confrontée aux défis de la cybersécurité. Les experts rappellent aux entreprises et aux utilisateurs que cet écosystème est, comme toute technologie numérique, exposé aux cybermenaces.

Comprendre le Web3

Le Web3, impulsé par les cryptomonnaies et la finance décentralisée, en est à ses débuts. Il évolue rapidement et continuera encore dans cette lancée pendant un certain temps selon les observateurs.

Certes, mais que signifie réellement le terme Web3 ? Celui-ci fait tout simplement référence à la troisième génération d’Internet. Il s’agit d’un écosystème interopérable construit sur la décentralisation, qui fonctionne sans confiance et sans autorisation.

Autrement dit, tout le monde peut réaliser des transactions, créer des projets commerciaux ou financiers sans passer par un tiers de confiance. Par ailleurs, les utilisateurs du Web3 ne nécessitent l’autorisation d’aucune autorité centrale pour pouvoir rejoindre le réseau. 

Cybersécurité : les menaces pesant sur le Web3

Dans Web3, les applications décentralisées (dApps) nécessitent différentes couches de base de données et de codes pour atteindre une fiabilité élevées. La blockchain, qui est la technologie sous-jacente à l’écosystème, et les contrats intelligents viennent assurer cette sécurité.

Au-delà de la décentralisation, cette troisième itération du World Wide Web garantit également l’anonymat de ses utilisateurs. Les portefeuilles et les transactions crypto par exemple sont visibles sur l’adresse de la blockchain. En revanche, les opérations ne sont pas directement liées à la véritable identité des utilisateurs.

Cette anonymisation permet facilement aux hackers d’échapper aux poursuites en compliquant la tâche des enquêteurs. Les entreprises sont aussi confrontées aux problèmes de gestion de clés de sécurité

La sécurité du Web3 en pleine construction

Le Web3 aux prises avec les défis de la cybersécurité

Les entreprises de cybersécurité investissent de plus en plus dans le Web 3. Le budget alloué à la sécurité est multiplié par 10 par rapport à l’année dernière avec un total de 1 milliard de dollars.

Les experts soulignent qu’il est important de repenser la sécurité dès la conception. Chaque entreprise Web3 doit par exemple créer son propre modèle de sécurité. Elle mettra ensuite à l’épreuve son infrastructure pour en optimiser la protection. 

L’innovation se produit à une vitesse si rapide qu’il peut être difficile d’identifier et de réagir immédiatement à tous les défis de sécurité. Mais comme avec le web1 et Web2, les experts sont convaincus que la sécurité pour le Web 3.0 s’améliorera avec le temps. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest