Accueil > Solutions Cloud > Salesforce > Health Cloud : Salesforce présente des fonctionnalités pour faciliter l’administration hospitalière
salesforce health cloud medecine

Health Cloud : Salesforce présente des fonctionnalités pour faciliter l’administration hospitalière

Lors du salon Healthcare Information and Management Systems Society 2017 (HIMSS) à Orlando, Salesforce a présenté de nouveaux outils intégrés dans son offre Health Cloud. L’objectif, gagner du poids sur le marché de la santé représentant plus de 17 % du PIB des États-Unis. 

Salesforce ne vise plus seulement les entreprises classiques. Les possibilités apportées par la transformation numérique de la santé encouragent la société à proposer des solutions visant ce secteur. Ainsi, l’entreprise a axé sa présentation du HIMSS 2017 sur la gestion de la relation client/patient.

Dans cette optique Salesforce s’appuie sur son cœur de métier. En effet, l’entreprise est reconnue mondialement pour ses outils de CRM, qui facilite cette gestion. Les fonctionnalités proposées par le biais de Health Cloud depuis un an sont particulièrement adressées à ce secteur. Ce week-end, à Orlando, les dirigeants ont annoncé de nouvelles fonctionnalités visent à optimiser l’administration hospitalière. 

Une stratégie traditionnelle de la part de Salesforce

health cloud salesforce solution

 

Salesforce a décrit la technologie de conversion des patients, de stratification des risques et de segmentation avancée pour Health Cloud. Joshua Newman, Chief Medical Officer chez Salesforce affirme que la frontière entre citoyen, patient et consommateur s’est brouillée. « Chaque industrie se concentre maintenant sur les clients et c’est la même chose pour les patients. Rendre les gens heureux avec une meilleure expérience améliore les soins » affirme-t-il.

Les conférenciers du spécialiste du CRM notent que de plus en plus d’hôpitaux aux États-Unis sont dirigés comme de véritables entreprises. Dans ce contexte particulier, les outils de relation client semblent particulièrement adaptés pour optimiser les revenus issus des soins médicaux.

Les outils intégrés dans Health Cloud ne sont pas très différents de ce que la firme propose depuis 15 ans. L’approche est similaire à sa stratégie habituel : créer un écosystème et ensuite ajouter des fonctionnalités supplémentaires. Notons qu’elle ne veut pas rentrer en compétition les systèmes de transactions traditionnels. Elle ne veut pas non plus gérer les dossiers médicaux informatisés et les systèmes de factures. La proposition de Salesforce se positionne en Front End des applications Cloud de santé.

Health Cloud : Trois outils pour faciliter l’accès aux soins

salesforce health cloud interface

Ainsi, l’outil de conversion des patients, nommé Lead-to-Patient Convertion vise à créer une relation sur la durée entre l’hôpital et les patients en facilitant la partie administrative. Il permet d’ajouter les données de la patientèle dans les infrastructures de Salesforce comme Sales Cloud, Service Cloud.

L’outil inclut une fonctionnalité d’import sur le Cloud des fichiers hébergés sur les serveurs des établissements, les dossiers médicaux personnalisés, et les enregistrements des centres d’appel. Cette centralisation accélère la prise en charge des patients.

L’ajout Risk Stratification utilise les capacités de Salesforce Analytics Cloud afin d’évaluer automatiquement les risques pour chaque patient et se concentrer sur les groupes à risque déterminé par les modèles émis par le Center For Medicaid Services, l’agence gouvernementale en charge des questions médicales.

Les utilisateurs de cet outil peuvent voir les risques au sein de leur patientèle à partir d’un dashboard personnalisable. Les coordonnateurs de santé priorisent ainsi les soins pour les personnes qui en ont le plus besoin tout en recevant de nouvelles indications sur les patients déjà en cours de traitement.

Repérer les patients à risque

Enfin, la troisième fonctionnalité se nomme Advanced Segmentation. Comme son nom l’indique, elle octroie aux équipes de soins de filtrer leur patientèle.  A l’aide de données cliniques et non cliniques, telles que les diagnostics et les données démographiques, l’objectif est de créer des approches ciblées pour la sensibilisation.

Par exemple, un médecin qui utilise Health Cloud pourra sensibiliser rapidement tous les patients âgés de plus de 65 ans atteints de diabète, ou les patients qui ont été libérés de la chirurgie du genou au cours des 30 derniers jours, puis leur envoyer des rappels de rendez-vous de suivi.

Ces fonctionnalités semblent particulièrement correspondre aux marchés américains. Quid du marché européen ?

A lire également

guerre des prix cloud

Cloud : IBM, Microsoft et AWS en passe d’enclencher une nouvelle guerre des prix ?

Selon le cabinet 451 research, les spécialistes du Cloud changent de champ de bataille tarifaire. …

Send this to friend