Accueil > Intelligence artificielle > Amazon voulait créer des listes de surveillance via les caméras des sonnettes Ring
ring Amazon liste surveillance

Amazon voulait créer des listes de surveillance via les caméras des sonnettes Ring

Amazon avait l’intention de laisser une IA identifier automatiquement les personnes suspectes filmées par les caméras de sécurité connectées Ring et d’élaborer des listes de surveillance de ces personnes grâce à la reconnaissance faciale. C’est ce qu’affirme le site The Intercept après avoir mis la main sur des documents en fuite…

Ring est une entreprise californienne, qui développe des sonnettes connectées munies de caméras. En 2018, Amazon a acquis cette entreprise pour 1 milliard de dollars.

Depuis lors, Ring a fait l’objet de nombreuses controverses. Une rumeur persistante suggère que sa stratégie reposerait notamment sur la reconnaissance faciale Rekogniton d’Amazon, qui emploie d’ailleurs un directeur de la recherche en reconnaissance faciale au sein de ce spin-off. Cependant, la firme de Jeff Bezos a toujours réfuté ces soupçons.

Certains accusent aussi Ring de fournir un accès permanent aux images filmées par les caméras de ses sonnettes à la police américaine. Là encore, Amazon nie en bloc. Néanmoins, de nombreux départements de police américains sont en partenariat avec Ring et les policiers reçoivent des cadeaux pour faire la promotion de ses produits auprès des citoyens.

Amazon Ring soupçonné de coopérer secrètement avec la police

À présent, le site The Intercept révèle qu’Amazon avait le plan secret d’utiliser les caméras Ring et la reconnaissance faciale pour détecter automatiquement les « personnes suspectes ». Les utilisateurs auraient alors été automatiquement prévenus par l’application pour smartphone de la présence, avec l’option de la signaler à leurs voisins.

On ignore toutefois sur quels critères se seraient basées les sonnettes pour distinguer un individu suspect d’une personne lambda. Toujours selon les documents en fuite obtenus par The Intercept, Amazon aurait envisagé de créer une « liste de surveillance » des personnes suspectes détectées par les sonnettes Ring. Ces personnes auraient alors pu être détectées instantanément par toutes les sonnettes Ring…

Une troisième fonctionnalité décrite dans le rapport est le « matching proactif de suspect ». Le document n’est pas très clair, mais il pourrait s’agir d’identifier automatiquement les criminels recherchés par la police en comparant leurs visages avec une base de données lorsqu’ils passeront devant une caméra Ring.

Même si plusieurs des différents éléments énoncés ci-dessus n’ont pas été formellement prouvés, tout porte à croire qu’Amazon aurait noué un partenariat avec la police américaine et accepté de lui fournir un véritable réseau secret de surveillance basé sur la reconnaissance faciale par le biais des sonnettes connectées Ring…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend