Accueil > Sécurité > RGPD > Amazon : l’UE ouvre une enquête sur l’exploitation des données de vendeurs
amazon ue enquête données vendeurs

Amazon : l’UE ouvre une enquête sur l’exploitation des données de vendeurs

La Commission européenne annonce l’ouverture d’une enquête approfondie sur Amazon. L’entreprise américaine est soupçonnée de collecter et d’exploiter les données des vendeurs tiers de sa Marketplace afin de les concurrencer d’une façon déloyale…

En septembre 2018, la Commission européenne ouvrait une enquête préliminaire sur les pratiques de collecte et d’utilisation des données des vendeurs tiers par Amazon. Elle craignait alors que le géant américain du eCommerce utilise les données des vendeurs tiers de sa plateforme, de leurs produits et de leurs transactions afin de gagner un avantage compétitif à leurs dépens. Aujourd’hui, Bruxelles annonce l’ouverture d’une enquête approfondie à ce sujet.

La Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, annonce son intention ” d’examiner très attentivement les pratiques commerciales d’Amazon et son double rôle en tant que place de marché et détaillant “. Elle souhaite vérifier si la firme de Seattle respecte les règles de concurrence de l’Union européenne.

En effet, Amazon est une place de marché permettant à n’importe quel commerçant de proposer ses produits aux internautes. Cependant, l’entreprise américaine vend également ses propres produits sur sa plateforme. L’UE la soupçonne donc de se servir des données des vendeurs tiers qu’elle s’octroie le droit de collecter afin de mieux les concurrencer.

Amazon soupçonné d’analyser les données des vendeurs Marketplace pour mieux les concurrencer

Par exemple, Amazon pourrait exploiter les données pour ” faire ses propres calculs “, pour ” voir ce que les gens veulent comme offre et ce qui les fait acheter tel ou tel produit “. Il pourrait donc bel et bien s’agir d’un abus de position dominante.

Pour en avoir le coeur net, Bruxelles va donc examiner les accords types conclus entre Amazon et les vendeurs ” Marketplace “. Elle va également se pencher sur ” le rôle des données dans la sélection des gagnants de la Buy Box ” pour vérifier si ces derniers ne sont pas choisis via l’analyse de données.

Si les conclusions de l’enquête pointent vers un abus de position dominante, Amazon pourrait se voir infliger une amende pouvant atteindre 10% de son chiffre d’affaires. L’entreprise de Jeff Bezos affirme toutefois son intention de coopérer avec les autorités européennes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend