Accueil > Sécurité > Apple envoie les données des utilisateurs d’iPhone au Chinois Tencent
apple tencent données

Apple envoie les données des utilisateurs d’iPhone au Chinois Tencent

Afin d’exploiter la technologie de navigation sécurisée du géant chinois Tencent, Apple lui envoie les données des utilisateurs de son navigateur web Safari. Une approche surprenante, perçue par certains comme une trahison de la part de la firme californienne…

Apple est-elle vraiment la protectrice des droits de l’Homme et de la confidentialité, comme son CEO Tim Cook aime à le proclamer ? La question se pose, alors que l’on découvre que la Pomme envoie les données des utilisateurs de ses appareils au géant chinois Tencent.

Depuis de nombreuses années, Apple exploite la technologie de navigation sécurisée de Google pour son propre navigateur Safari. Cette technologie a pour but de protéger les utilisateurs contre les sites web de phishing, en avertissant les utilisateurs s’ils tentent de visiter un site repéré comme frauduleux ou malveillant par Google.

Pour ce faire, il est nécessaire que certaines données des utilisateurs de Safari soient transmises à Google. C’est le cas de l’adresse IP de l’utilisateur et de l’adresse URL du site sur lequel il cherche à se rendre.

Apple joue-t-elle un double jeu sur la protection des données ?

Cependant, avec iOS 13, Apple exploite désormais aussi la technologie de navigation privée d’une autre entreprise : le géant chinois Tencent. Les conditions d’utilisation de Safari en Chine et aux États-Unis stipulent désormais que les données pourront être envoyées soit à Google, soit à Tencent.

Or, Tencent est un conglomérat connu pour être étroitement lié avec le gouvernement chinois… lui-même réputé pour n’avoir que faire des droits de l’Homme et de la confidentialité.

Selon Matthew Green, cryptographe et professeur à la Johns Hopkins University, Tencent pourrait également laisser un cookie sur l’appareil de l’utilisateur afin de collecter encore plus de données et établir un profil comportemental de l’utilisateur.

Pour cet expert, ce changement n’est qu’un nouvel exemple de la façon dont Apple modifie sa politique de confidentialité de façon importante sans avertir explicitement ses utilisateurs. À ses yeux, Apple ressemble ainsi de plus en plus à une entreprise dotée d’une double personnalité : alors qu’elle prétend faire de la liberté de ses utilisateurs une priorité, il semblerait parfois qu’elle soit régulièrement reléguée au second plan face à l’appel du profit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend