Apple lance MLX, un framework pour créer des IA : Le bon choix pour les dev ?

Apple MLX est ce nouveau framework maison qui va permettre à l’entreprise de développer ses propres solutions IA. Son lancement s’est fait assez timidement.

L’équipe d’Apple spécialisée dans l’apprentissage automatique fait la démonstration de leur expertise en dévoilant un nouveau framework d’apprentissage automatique. Apple MLX a spécialement été conçu pour les processeurs Silicon de la marque à la pomme.

Dans la course à l’intelligence artificielle

Apple – qui se montre souvent prudent dans son approche de l’intelligence artificielle – a dévoilé, en toute discrétion, des frameworks et un catalogue de modèles optimisés pour ses propres puces. Cette initiative pourrait potentiellement introduire des applications d’intelligence artificielle sur les MacBooks.

À noter qu’il n’y a pas eu une annonce en grande pompe pour le lancement d’Apple MLX. Celui-ci serait même passé inaperçu sans une publication sur X d’un chercheur de l’équipe. « Un framework d’apprentissage automatique sur mesure pour Appel Silicon, donc votre ordinateur », peut-on lire en description.

Avec ce nouvel outil, Apple veut simplifier l’entraînement et le déploiement des modèles d’apprentissage automatique pour ceux qui travaillent avec ses appareils.

Conçu pour le confort des développeurs

Il faut préciser que ce framework n’est pas destiné au grand public. Celui-ci est présenté comme un outil performant destiné aux développeurs pour construire des modèles d’apprentissage automatique.

Apple semble effectivement avoir fait un effort pour intégrer dans son framework les langages que les développeurs préfèrent utiliser. Il n’était pas question pour la marque à la pomme d’imposer un langage spécifique.

D’autre part, la conception de MLX s’appuie sur des frameworks existants comme PyTorch, Jax et ArrayFire. Notons toutefois que l’outil d’Apple introduit la prise en charge d’un modèle de mémoire unifiée. Cela signifie que les matrices de mémoire partagée et que les opérations peuvent être exécutées sur n’importe quel type de périphérique pris en charge sans nécessiter de copies de données.

Première impression favorable pour Apple MLX

Pour information, les développeurs d’Apple ont passé tout l’été à tester le nouveau framework. Ce dernier est désormais disponible sur GitHub. Apple MLX offre une bonne première impression. L’outil propose plusieurs fonctionnalités intéressantes, dont des API familières. Le framework constitue le bon pour les développeurs pour les raisons suivantes :

  • Les transformations composables pour la différenciation automatique, la vectorisation automatique et l’optimisation des graphes de calcul
  • L’évaluation paresseuse pour matérialiser les matrices que lorsque cela est nécessaire
  • Le multiplateforme pour exécuter les opérations sur tous les appareils pris en charge
  • La construction dynamique des graphes

Apple se lance dans la course à l’intelligence artificielle. En revanche, ce n’est pas pour se doter d’une IA générative comme le font ses concurrents Google et Microsoft. La compagnie à la pomme met l’accent sur l’apprentissage automatique. Soulignons également que dans sa communication, elle ne mentionne que très rarement le terme “IA”.

D’autre part, il semblerait que, depuis septembre, Apple ait commencé à expérimenter des modèles fondamentaux. Cela pour déterminer lesquels intégrer à ses services. L’entreprise renforce ses capacités en matière de technologie IA, mais ce n’est pas pour proposer des applications d’intelligence artificielle au grand public.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *