tim cook apple gpt

Apple GPT : que sait-on sur la mystérieuse IA du créateur de l’iPhone ?

prépare sa réponse à et aux IA génératives, et n'hésite pas à investir des millions de dollars par jour dans ce projet. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur Apple GPT, l'IA qui va venir transformer l'iPhone, Siri et tous les produits de la Pomme !

Suite au succès phénoménal des outils d'IA générative comme ChatGPT, le bruit court qu'Apple travaille sur son propre chatbot doté d'intelligence artificielle : Apple GPT.

Mais qu'en est-il vraiment ? À travers ce dossier, découvrez toutes les informations déjà connues et les rumeurs sur ce futur logiciel !

Une équipe dédiée à l'IA depuis 2020

Au sein d'Apple, c'est le directeur de l'IA John Giannandrea qui dirige le développement des larges modèles de langage. Il est en contact direct avec le CEO , et a fondé une équipe qui travaille sur l'IA conversationnelle depuis au moins 2020.

Au cours des derniers mois, la Pomme a testé son « Apple GPT » rival de ChatGPT. Selon Mark Gurman de Bloomberg, il s'agit d'une priorité pour la firme qui a conçu son propre framework « Ajax » pour les LLM.

Apple GPT, une IA comparable à GPT 3.5

Certains ingénieurs d'Apple font référence à un chatbot utilisé en interne sous le nom de « Apple GPT », mais ce nom ne sera de toute évidence jamais utilisé pour un produit commercialisé auprès du grand public.

Pour l'utiliser, les employés ont besoin d'une permission spéciale. Et le contenu qu'il génère ne peut pas être utilisé pour développer de nouvelles fonctionnalités de produit pour les clients.

Il est utilisé pour le prototypage de produit et est capable de répondre à des questions sur les données utilisées pour l'entraîner.

Selon les rumeurs, Ajax est plus performant que GPT 3.5 grâce à entraînement à plus de 200 milliards de paramètres. Toutefois, les modèles plus récents d' comme GPT-4 sont plus puissants qu'Ajax.

Des millions de dollars par jour

Des millions de dollars sont dépensés chaque jour par la Pomme dans la recherche, car l'entraînement de modèles de langage exige une puissance de calcul phénoménale.

D'ici 2024, elle aura dépensé plus de 4 milliards de dollars dans les serveurs. Autant dire que le géant de Cupertino voit l'IA comme une priorité absolue…

Super Siri, Apple … plusieurs projets en développement

Toujours d'après les sources concordantes, Apple n'aurait pas de stratégie claire sur la façon dont elle souhaite créer un produit d'IA générative pour le grand public.

Elle expérimenterait plusieurs projets comme une version améliorée de Siri, des logiciels capables de générer des images et des vidéos, ou encore une technologie multimodale fonctionnant avec des images, du texte et de la vidéo.

Cette nouvelle version de l'assistant vocal Siri serait dotée d'une intelligence artificielle générative. Lors d'un sommet IA organisé en février 2023, Apple aurait d'ailleurs briefé ses employés à ce sujet.

Toutefois, compte tenu de la façon dont Siri est construit, la Pomme aura besoin de temps pour mettre à jour sa base de données afin de prendre en charge les nouvelles capacités.

Interrogé par le New York Times, l'ancien ingénieur d'Apple John Burkey a ainsi expliqué que le « design lourd » de Siri oblige à reconstruire toute la base de données pour ajouter de nouvelles phrases.

Cette opération prend jusqu'à six semaines à chaque fois. Et pour les fonctionnalités plus complexes comme les outils de recherche, cela peut prendre jusqu'à un an.

De plus, Apple doit aussi composer avec les craintes concernant la confidentialité. La firme a toujours fait passer la vie privée des consommateurs en priorité, et ce qui explique le retard de Siri par rapport à Alexa, Assistant ou d'autres rivaux.

D'après The Information, Apple compte aussi créer une fonctionnalité permettant à Siri d'automatiser des tâches en plusieurs étapes plutôt que d'avoir besoin de Shortcuts comme c'est le cas aujourd'hui.

Enfin, selon Bloomberg, la Pomme veut mettre au point une version plus intelligente de Siri profondément intégrée avec l'IA. Elle prévoit de mettre à jour la façon dont Siri interagit avec l'application Messages, à des fins d'autocomplétion et de réponse aux questions complexes.

De l'IA dans toutes les applis Apple ?

Le bruit court aussi qu'Apple prévoit d'ajouter de l'IA dans toutes ses applications. Par exemple, dans Apple Music, cette technologie pourrait permettre de créer des playlists automatiquement.

Sur Xcode, l'IA pourrait aider les développeurs à écrire et corriger leur code. Dans Pages et Keynote, elle va servir à écrire et créer des slides. Même les applis de support client pourront être automatisées.

ChatGPT banni en interne

Paradoxalement, malgré l'intérêt d'Apple pour l'IA, tous ses employés ont l'interdiction d'utiliser ChatGPT, GitHub , ou d'autres outils d'intelligence artificielle.

La Pomme craint en effet que ces logiciels puissent exposer certaines de ses données les plus confidentielles

C'est loin d'être un cas isolé. Le gouvernement des États-Unis, de nombreuses banques et des institutions de santé ont imposé les mêmes règles à leurs employés. C'est aussi le cas de Verizon, Google, Samsung ou d'autres géants de la tech.

Qui sont les principaux concurrents d'Apple dans l'IA ?

Tous les autres GAFAM préparent également des produits IA. Chacun a ses propres projets et souhaite se faire une place sur ce marché tourné vers l'avenir.

Google a déjà lancé Bard, son chatbot rival de ChatGPT. Il a également intégré l'IA générative à ses produits et applications. De plus, ce chatbot peut s'intégrer avec Google Flights, Maps, ou encore Drive.

De son côté, Microsoft a noué un partenariat avec OpenAI pour une version de ChatGPT intégrée avec son moteur de recherche Bing. Amazon quant à elle prépare une nouvelle version dopée à l'IA de son assistant vocal Alexa.

Loin d'être en reste, incorpore l'IA générative dans plusieurs de ses applications. Par exemple, WhatsApp et Messenger l'utilisent pour créer des stickers personnalisés. Elle travaille aussi sur un chatbot basé sur son propre modèle de langage, Llama.

Ces titans de la Silicon Valley savent pertinemment que l'IA est la principale révolution depuis l'aube de l'informatique, et souhaitent apprivoiser cette technologie pour conserver leur leadership…

Comment Apple utilise déjà le Machine Learning ?

Même si Apple GPT n'est pas encore disponible, Apple utilise déjà le machine learning et l'intelligence artificielle pour de nombreuses applications.

Sur l'appli Photos, l'apprentissage automatique permet d'améliorer la qualité des photos prises avec l'appareil de l'iPhone. Ceci inclut la fonctionnalité Deep Fusion pour supprimer le bruit sur les images, ou encore le nouveau Mode Portrait de l'iPhone 15.

L'outil Spotlight Search permettant de naviguer sur iOS repose également sur l'IA, au même titre que la fonctionnalité VIsual Lookup permettant à l'iPhone de détecter le contenu dans les photos.

Il en va de même pour les fonctions de détection de chute ou d'accident, basées sur le machine learning pour déterminer si l'utilisateur tombe ou entre en collision en s'appuyant sur les capteurs du téléphone.

Le système de correction automatique et de suggestion de mot exploite également les algorithmes machine learning, tout comme les suggestions Siri.

De même, la montre Apple Watch propose un électrocardiogramme permettant de surveiller les données de rythme cardiaque pour déterminer un éventuel problème.

Soulignons que les appareils Apple sont dotés de « Neural Engines » (moteurs neuronaux) spécialement dédiés au machine learning. Il s'agit donc d'une technologie très importante aux yeux de la Pomme… et de son CEO.

Que pense Tim Cook de l'IA ?

En mai 2023, Tim Cook a reconnu que le potentiel de l'intelligence artificielle est « très intéressant ». Toutefois, il estime qu'un « certain nombre de problèmes a besoin d'être réglé » liés à cette technologie.

De plus, selon lui, il est « très important de bien réfléchir » en décidant comment et quand l'IA devrait être utilisée. A ses yeux, l'IA et le ML sont « des technologies fondamentales pour virtuellement chaque produit » créé par Apple.

Il est sans appel : « l'IA est absolument essentielle » pour l'entreprise. Le CEO confirme aussi qu'Apple mène des expériences avec l'IA générative « depuis des années ».

Date de lancement

Pour l'heure, Apple n'a confirmé aucune date de lancement précise pour Apple GPT. Toutefois, selon The Information et l'analyste Jeff Pu, le déploiement d'une fonctionnalité d'IA générative pour l'iPhone et l'iPad est prévu pour la fin 2024 avec iOS 18.

Toujours d'après Pu, Apple a construit plusieurs centaines de serveurs IA en 2023 et va continuer en 2024. La Pomme compte proposer une combinaison entre IA basée sur le et en traitement local sur l'appareil.

De son côté, l'analyste Ming-Chi Kuo donne un autre son de cloche et estime qu'il n'y a « aucun signe » d'IA générative à venir pour 2024 et qu'Apple est « significativement en retard sur ses concurrents » dans le domaine de l'IA…

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *