armée britannique robots soldats ia

L’armée britannique veut un quart de soldats robots IA pour 2030

Selon Sir Nick Carter, commandant de l’armée britannique, l’intelligence artificielle remplacera bientôt les militaires humains. Selon ses projections, en 2030, l’armée du Royaume-Uni pourrait compter 120 000 soldats dont 30 000 robots autonomes…

La guerre de demain opposera-t-elle les soldats humains aux robots ? Tel est du moins le futur que dessine Sir Nick Carter, commandant de l’armée du Royaume-Uni.

Selon ce général décoré, ayant servi en Bosnie, au Kosovo, en Afghanistan et en Irak, 30 000 soldats britanniques sur 120 000 pourraient être des robots dans le courant des années 2030. Cette prédiction provient d’un entretien accordé à Sky News.

Déjà en 2016, dans une étude intitulée  » The Internet of Battle Things « , le Laboratoire de Recherche de l’US Army envisageait un champ de bataille sur lequel s’affronteraient presque exclusivement des robots.

Dans un premier temps, les drones de reconnaissance miniatures s’infiltreraient dans les bâtiments ennemis pour repérer les lieux. Des drones armés et autres armes autonomes de plus grande taille les rejoindraient ensuite pour combattre.

Après la course au nucléaire, la course à l’IA militaire

Dans un autre entretien accordé à la BBC, Sir Nick Carter explique être convaincu que de nombreux robots seront présents sur le champ de bataille d’ici 10 ans. Tout en rappelant d’ailleurs que c’est déjà le cas.

En effet, de nombreux pays investissent lourdement dans la recherche en robots militaires : sous-marins sans pilote, soldats autonomes dignes de Terminator

Après la course au nucléaire, la course aux armes dotées d’IA semble être un nouvel enjeu international. Une perspective qui soulève de nombreuses inquiétudes, comme un risque de rébellion des machines ou des problématiques éthiques.

Les experts appellent à la mise en place de lois et de normes pour éviter d’éventuels accidents aux conséquences désastreuses. Il est notamment conseillé de laisser l’humain prendre les décisions finales, notamment dans le cas d’une exécution. Pour Sir Nick Carter, le défi est de faire face à une menace  » en évolution permanente « 

Pin It on Pinterest