aws panne

AWS : une panne massive du Cloud sème la panique aux Etats-Unis

Une panne du cloud Amazon Web Services a paralysé de nombreuses entreprises américaines, et des plateformes très populaires comme Netflix et Disney+. Un incident soulevant des questions sur la fiabilité du Cloud et la dépendance croissante des entreprises à cette technologie…

Sommes-nous devenus dépendants du Cloud Computing ? Une panne massive d’Amazon Web Services survenue le 7 décembre 2021 sème à nouveau le doute concernant cette technologie.

Pendant plus de cinq heures, de nombreuses entreprises américaines ont été interrompues suite à cet incident. La panne a principalement touché l’Est des États-Unis, mais l’impact s’est étendu à l’ensemble du pays.

Des services de réservation d’avions, de concessions automobiles, d’applications de paiement ou de streaming vidéo sont restés indisponibles. L’agence de presse Associated Press était incapable de publier des articles, car son système de publication était hors service. Même les activités de e-commerce d’Amazon ont été affectées.

Netflix, Disney+, Amazon, McDo… de nombreuses entreprises impactées

Les problèmes ont commencé au milieu de la matinée sur la côte est américaine. L’une des plateformes les plus impactées n’est autre que Netflix, dont le trafic a baissé de 26% pendant l’incident.

Les clients de Delta Air Lines ont eu des difficultés pour se connecter au site web et réserver ou modifier des billets d’avion. De son côté, la compagnie Southwest Airlines a basculé les systèmes de ses aéroports sur ses serveurs de la côte ouest.

Les services des concessions Toyota sur toute la région Est des États-Unis ont également été touchés. Une vingtaine d’applications permettant d’accéder aux données d’inventaires aux calculateurs de paiements mensuels et d’autres éléments ont cessé de fonctionner.

Selon DownDetector, de nombreuses plateformes très populaires ont été impactées par cette panne dont Instacart, Venmo, Kindle, Roku, McDonald et Disney+. Plusieurs jeux vidéo en ligne sont aussi concernés, dont PUBG, League of Legends et Valorant.

Même après qu’Amazon ait résolu le problème sous-jacent, certaines entreprises ont eu besoin de plusieurs heures pour relancer leurs services. La principale cause de cette panne massive a été révélée par Amazon après l’incident. Il s’agit d’une déficience de plusieurs appareils réseau dans la région US-EAST-1.

Les GAFAM ont-ils perverti internet ?

Selon plusieurs experts, cette panne AWS démontre à quel point les géants de la  » Big Tech  » ont pris contrôle d’internet. Alors que le web était initialement pensé comme un réseau décentralisé capable de survivre aux pires catastrophes, comme une attaque nucléaire, ce concept originel semble aujourd’hui remis en cause.

En centralisant tout sur le Cloud Amazon ou sur un réseau social comme Facebook, «  nous violons le principe fondamental d’internet  » selon Carl Malamud, qui a développé la première station radio web. À ses yeux, cette panne illustre le même problème que les campagnes de désinformation massives sur Facebook.

Force est de constater que les pannes des principales plateformes d’internet sont toujours plus fréquentes. En juin 2021, une panne du distributeur de contenu Fastly a plongé dans le noir plusieurs dizaines de sites web très fréquentés comme CNN, The New York Times ou même la page officielle du gouvernement britannique.

En octobre dernier, une panne de plusieurs heures a frappé les réseaux Facebook, Instagram et WhatsApp de Meta suite à une  » erreur de configuration « . Il devient urgent de revenir à une vision décentralisée d’internet…

Selon Thomas Lanaute, directeur des ventes en Europe Continentale de BSO Network,  » AWS a fait le choix de mettre en place une mesure précise pour assurer la continuité du service : le reroutage des services vers d’autres datacenters. Cette mesure est certes efficace, mais n’assure pas un maintien en condition opérationnelle complet. En cas de reroutage vers d’autres datacenters, les utilisateurs finaux ne se verront pas privés de leur service, mais pourront constater une latence plus importante pour accéder à leurs contenus ou à leurs applications « .

Aux yeux de cet expert, le choix du Cloud hybride est la meilleure solution pour se prémunir des risques liés aux pannes massives :  » pour assurer la continuité d’activité des infrastructures hébergées, l’hybridation est une solution de plus en plus privilégiée. En hébergeant par exemple des données plus sensibles et plus critiques dans des infrastructures cloud privées et d’autres dans des cloud publics « .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest